MARSY GASPARD (1625 env.-1681) & BALTHASAR (1628-1674)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nés tous deux à Cambrai, les deux frères Gaspard et Balthasar Marsy sont fils d'un maître sculpteur, Gaspard ou Jaspar, venu vraisemblablement d'Italie, et qui tenait à Cambrai un atelier prospère. C'est cependant à Paris que les deux frères viennent tenter leur chance, en entrant chez Sarrazin et Michel Anguier, et en trouvant aide auprès de Buyster et de Van Opstal, hommes du Nord comme eux. Ils réussissent à se joindre à l'équipe des sculpteurs du roi et Versailles devient leur principal champ d'activité ; ils y travaillent la plupart du temps en étroite collaboration, si bien qu'on ne peut guère les distinguer l'un de l'autre. À Paris, on les voit sur les chantiers de l'hôtel de la Vrillière, de l'hôtel Salé, à la galerie d'Apollon au Louvre, aux Tuileries. Dans le parc de Versailles, ils participent aux sculptures en plomb du bassin du Dragon ; leur sens du pittoresque fait merveille au bassin de Latone où grouille un peuple de batraciens. Le groupe des chevaux d'Apollon, cabrés à la fin de leur course, faisait pendant à celui de Guérin dans la grotte de Téthys. En pierre, Gaspard donne les Mois qui décorent la façade sur les jardins du château. Deux bassins dans les bosquets doivent leur décor aux deux frères : l'Automne, sous les traits de Bacchus ivre (1673-1675) et le géant Encelade, écrasé sous d'énormes rochers (1672-1676). Gaspard sculpte dans le marbre la fière statue du Point du jour et commence le grand groupe de Borée et Orithye, terminé après sa mort par Flamen. Les deux frères collaborent aussi à des monuments funéraires : le tombeau du roi Casimir à Saint-Germain-des-Prés et les figures de Vertus du mausolée de Turenne, dont le groupe principal est de Tuby (aujourd'hui au dôme des Invalides). Tous deux connaissent les honneurs académiques : Gaspard dès 1657, Balthasar, qui semble avoir une personnalité moins affirmée et vit dans l'ombre de son aîné, en 1673. Les Marsy apportent à l'art classique de Versailles une note de naturalisme qu'ils doivent à leur première formation nordique.

—  François SOUCHAL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François SOUCHAL, « MARSY GASPARD (1625 env.-1681) & BALTHASAR - (1628-1674) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marsy-gaspard-et-balthasar/