NADIG MARIE-THÉRÈSE (1954-    )

Skieuse suisse née le 8 mars 1954 à Flums. En 1972, lors des jeux Olympiques de Sapporo, Marie-Thérèse Nadig, qui n'a pas encore dix-huit ans, cause la surprise. Par deux fois, dans la descente et le slalom géant, elle s'impose devant l'immense favorite, l'Autrichienne Annemarie Proell. En 1980, aux Jeux de Lake Placid, la situation s'inverse : alors qu'elle est la favorite, Marie-Thérèse Nadig doit se contenter de la médaille de bronze de la descente, derrière Annemarie Proell et Hanni Wenzel. En 1981, Marie-Thérèse Nadig remporte le classement général de la Coupe du monde. Au cours de sa carrière, elle a obtenu vingt-quatre victoires (dont 13 en descente) à l'occasion des épreuves de Coupe du monde.

—  Pierre LAGRUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  NADIG MARIE-THÉRÈSE (1954- )  » est également traité dans :

SAPPORO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972] - Chronologie

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 604 mots

Dans le chapitre « 5 février »  : […] Sur cette neige humide et douce, les farteurs suisses s'avèrent remarquables. La jeune Marie-Thérèse Nadig, qui n'a pas dix-huit ans, domine l'Autrichienne Annemarie Proell, pourtant invaincue en descente cette saison sur le circuit de la Coupe du monde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1972-11es-jeux-olympiques-d-hiver/#i_85089

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « NADIG MARIE-THÉRÈSE (1954-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-therese-nadig/