MARULANDA VÉLEZ MANUEL (1928 ou 1930-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef historique de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (F.A.R.C.). De son vrai nom Pedro Antonio Marín, le plus vieux guérillero d'Amérique latine, d'origine paysanne, a passé plus d'un demi-siècle dans le maquis à lutter les armes à la main contre les pouvoirs en place. C'est en 1948, durant la guerre entre les conservateurs et les libéraux (Violencia), que Manuel Marulanda Vélez fonda un groupe d'autodéfense qui se radicalisa et devint officiellement, en 1966, les F.A.R.C. Il en prit rapidement le commandement. À la tête de l'organisation militaire d'idéologie marxiste-léniniste, Marulanda, surnommé Tirofijo (« dans le mille »), résista aux multiples assauts de l'armée, mena diverses négociations de paix avec les gouvernements colombiens, et finança son combat par le narcotrafic et le kidnapping, s'aliénant ainsi de plus en plus l'opinion publique. Son décès, en mars 2008, n'est annoncé que deux mois plus tard, alors que les F.A.R.C. doivent faire face à de nombreuses défections et à la mort de plusieurs de leurs combattants.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MARULANDA VÉLEZ MANUEL (1928 ou 1930-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-marulanda-velez/