MALBORK, anc. MARIENBURG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ancienne cité de la Prusse-Orientale, Malbork (en allemand Marienburg) est située dans le nord de la Pologne, sur le Nogat, branche orientale du delta de la Vistule. Son histoire est liée à la colonisation allemande des terres slaves. Un château, édifié en 1274, sur les bords du Nogat, a donné son nom à la localité construite à ses pieds à partir de cette date. En 1276, la localité obtient le droit urbain de Kulm. Mais l'événement essentiel se situe, en 1309, lorsque l'ordre des chevaliers Teutoniques décide d'y installer la résidence de ses grands maîtres. La ville et le château subissent de violents assauts de la part des Polonais. Lors de la deuxième paix de Torun, en 1466, Marienburg est cédée à la Pologne. Mais le premier partage de la Pologne, en 1772, attribue la ville à la Prusse. La ville s'industrialise au xixe siècle. Après les importantes destructions dues à la Seconde Guerre mondiale, elle a été reconstruite et restaurée. En 2009, la population était estimée à 38 156 habitants. L'industrie agroalimentaire (sucreries) est importante.

Du Moyen Âge ont survécu des éléments de l'enceinte fortifiée, des bastions, l'hôtel de ville (gothique tardif), l'église Saint-Jean. Le château de l'Ordre, commencé en 1280, a été gravement endommagé ; ses dimensions grandioses permettent de distinguer un château supérieur, un château moyen et un ensemble religieux ; le gouvernement polonais procède à sa restauration..

—  François REITEL

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

Classification


Autres références

«  MALBORK, anc. MARIENBURG  » est également traité dans :

PRUSSE

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  •  • 8 221 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La Prusse, un pays slave conquis par les chevaliers Teutoniques »  : […] Plus longtemps encore que le Brandebourg, la Prusse est restée un pays en marge de l'Allemagne, étranger aux destinées de l'Empire. Vers l'an mille, la région côtière entre les estuaires de la Vistule et du Niémen, l'arrière-pays jusqu'à la Vistule et à la Narew étaient habités par une population balte, parente des Lettons et des Lituaniens, les Bruzi. Ces « vieux Prussiens » païens ont mal accuei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prusse/#i_31884

Pour citer l’article

François REITEL, « MALBORK, anc. MARIENBURG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/malbork-marienburg/