BOUVERET MALADIE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tachycardie paroxystique essentielle, à début et fin brusques, la maladie de Bouveret survient le plus fréquemment chez le sujet jeune à cœur sain.

Cliniquement, le tableau varie. Chez certains patients, ce ne sont que des palpitations régulières et rapides, suivies de crise polyurique terminale. D'autres éprouvent une sensation de malaise avec étouffement et lipothymie.

L'étude électrocardiographique révèle une tachycardie, c'est-à-dire une augmentation de la fréquence du rythme cardiaque ; elle est régulière et peut atteindre 200 battements par minute (au lieu de 80). Les ondes Q.R.S. sont typiques, quoique pincées, ce qui indique, après constatation de l'absence de bloc de branche, l'origine supraventriculaire du syndrome.

Ces troubles sont explicables par un phénomène de « réentrée » provoqué au niveau du tissu nodal par un bloc fonctionnel unidirectionnel entraînant une réalimentation interne du tissu nodal et aboutissant à l'augmentation de la vitesse de conduction à l'intérieur du faisceau de His dont dépend le rythme des contractions ventriculaires.

Les crises, quoique récidivantes de manière capricieuse, sont d'évolution bénigne. Elles cèdent facilement à certaines manœuvres simples telles que la compression du sinus carotidien ou des globes oculaires ; mais un traitement curatif (Amiodarone) ou préventif (Vérapamil) peut s'imposer dans le cas où les récidives sont trop fréquentes.

—  Thomas LAVERGNE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOUVERET MALADIE DE  » est également traité dans :

CŒUR - Maladies cardio-vasculaires

  • Écrit par 
  • Jean-Yves ARTIGOU, 
  • Yves GROSGOGEAT, 
  • Paul PUECH
  •  • 16 124 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Arythmies cardiaques »  : […] Le rythme cardiaque normal est lié à la décharge régulière d'un pacemaker, le nœud sinusal, situé à la partie supérieure de l'oreillette droite, et dont les impulsions sont de 60 à 80 par minute chez l'adulte, au repos. Le cœur s'accélère normalement lors de l'activité physique, dans les circonstances physiologiques qui exigent un surcroît de demande métabolique, sous l'effet des émotions et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coeur-maladies-cardio-vasculaires/#i_80806

Pour citer l’article

Thomas LAVERGNE, « BOUVERET MALADIE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-bouveret/