MAÎTRE DES HEURES DE BOUCICAUT (déb. XVe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste anonyme. Le Maître des Heures de Boucicaut, qui fut sans doute aussi peintre, n'est plus connu aujourd'hui que comme un des plus grands enlumineurs parisiens du début du xve siècle, époque privilégiée où se rassemblaient autour des mécènes de la cour des Valois des artistes venus de toute l'Europe occidentale à Paris pour confondre les courants artistiques de leurs propres pays dans le style éclectique et raffiné du gothique international. Les Heures du maréchal de Boucicaut (musée Jacquemart-André, Paris), qui donnent à cet artiste son nom provisoire, sont le chef-d'œuvre d'une production abondante, très soignée, témoignant d'une réputation indéniable. Plus avancé que son grand prédécesseur Jacquemart de Hesdin dans la représentation de l'espace, il introduit en outre une innovation majeure dans la peinture occidentale, celle du rôle de la lumière qui apporte à la figuration du monde extérieur les modulations sensibles de la perspective aérienne dans le paysage et du clair-obscur dans les intérieurs. Ce sentiment direct de l'espace et de l'atmosphère, qui révèle sans doute l'origine nordique de l'artiste (on suppose qu'il doit être Jacques Coene, peintre originaire de Bruges qui travailla à Milan et se fixa à Paris), mais aussi l'influence des maîtres toscans du Trecento, fait de lui le prédécesseur direct des grands réalistes flamands comme les Van Eyck (voir F. Avril et N. Reynaud, Les Manuscrits à peintures en France, 1440-1520, Paris, 1993).

—  Nicole REYNAUD

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MAÎTRE DES HEURES DE BOUCICAUT (déb. XV e s.)  » est également traité dans :

LIMBOURG LES

  • Écrit par 
  • François AVRIL
  •  • 1 226 mots

Dans le chapitre « Au service de Jean de Berry »  : […] On ignore la date à laquelle les Limbourg furent engagés par le duc de Berry. Tout porte à croire cependant que ce fut très tôt puisque, dès 1405, une charte du duc, aujourd'hui disparue mais connue par une bonne reproduction lithographique, était enluminée par l'un d'eux. À la différence du commun des enlumineurs de l'époque, astreints aux pratiques commerciales, les Limbourg, comme avant eux And […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-limbourg/#i_17658

Pour citer l’article

Nicole REYNAUD, « MAÎTRE DES HEURES DE BOUCICAUT (déb. XVe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitre-des-heures-de-boucicaut/