TETRAZZINI LUISA (1871-1940)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cantatrice italienne, née le 29 juin 1871, à Florence, morte le 28 avril 1940, à Milan, Luisa Tetrazzini fut l'une des plus grandes sopranos coloratures de son temps.

Luisa Tetrazzini étudie l'art lyrique à Florence, auprès de sa sœur Eva, brillante soprano dramatique, puis au conservatoire. Elle reçoit un bon accueil lors de ses débuts, en 1895, dans le rôle d'Inès dans L'Africaine de Meyerbeer. Le succès qu'elle connaît ensuite à Rome et dans d'autres villes italiennes l'amène à se produire très loin, jusqu'en Russie, au Mexique et en Amérique du Sud. La soprano chante pour la première fois au Covent Garden de Londres en 1907, incarnant Violetta dans La Traviata de Verdi. Elle fait ses débuts new-yorkais au Manhattan Opera House en 1908 et passe la saison 1913-1914 à l'Opéra de Chicago. Arrivée au sommet de sa carrière à la veille de la Première Guerre mondiale, Luisa Tetrazzini continue à donner des récitals après la guerre et enseigne le chant à Milan.

Si la voix légère de la soprano et son piètre jeu scénique (caractéristique partagée par la plupart des cantatrices italiennes de son temps) lui ont valu quelques critiques, sa technique vocale époustouflante lui permettra de conserver sa voix pratiquement inchangée jusqu'à sa mort. Luisa Tetrazzini décrit sa carrière dans My Life of Song (1921), avant de publier un ouvrage de pédagogie intitulé How to Sing (1923).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« TETRAZZINI LUISA - (1871-1940) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/luisa-tetrazzini/