CREMONA LUIGI (1830-1903)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien qui fut un des créateurs de la statique graphique, étude des forces en équilibre par des méthodes graphiques.

Après sa nomination comme professeur de géométrie supérieure à l'université de Bologne en 1860, Cremona publie Introduction à une théorie géométrique des courbes planes (Introduzione ad una teoria geometrica delle curve piane, 1862) premier travail sur les transformations (règles qui associent à chaque point d'un espace un ou plusieurs points du même espace), qui a pour beaucoup contribué à sa célébrité. Par cet ouvrage il se rattache à l'école steinérienne, ou synthétique, de géométrie. Ensuite, il écrit Sur les transformations géométriques des figures planes (Sulle trasformazioni geometriche delle figure piane, 1863), son ouvrage le plus important sur les transformations.

En 1866, Cremona est nommé professeur de géométrie supérieure et de statique graphique à l'Institut polytechnique de Milan. Son travail créateur est alors à son sommet, et il publie Statique graphique (Le Figure reciproche della statica grafica, 1872), Éléments de géométrie projective (Elementi di geometria proiettiva, 1873) et Éléments de calcul graphique (Elementi di calcolo grafico, 1874). En 1873, il est nommé directeur de l'École polytechnique d'ingénieurs de Rome, nouvellement créée. Les responsabilités de ce poste entraînent la fin de ses recherches mathématiques. En 1877, il obtient la chaire de mathématiques supérieures de l'université de Rome et, en 1879, il devient membre correspondant de la Royal Society of London et sénateur du royaume d'Italie.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CREMONA LUIGI - (1830-1903) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-cremona/