HOSTIN LOUIS (1908-1999)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Champion olympique en 1932 et en 1936 dans la catégorie des poids mi-lourds, Louis Hostin fut le plus remarquable haltérophile français des années 1930, à une époque où les « hommes forts » étaient de véritables vedettes.

Louis Hostin est né le 21 avril 1908 à Saint-Étienne dans une famille ouvrière. Sa scolarité est réduite au minimum et il travaille très jeune en usine, dans la métallurgie. Le sport constitue sa principale distraction ; il réalise quelques performances intéressantes en athlétisme, dans les épreuves de sprint et de lancer du poids notamment. À dix-neuf ans, relevant une sorte de défi proposé par quelques lutteurs et haltérophiles goguenards, il s'essaye aux « poids et haltères » et découvre presque par hasard qu'il est doté d'une grande puissance naturelle. Dès lors, il quitte les pistes pour fréquenter les gymnases et, un an seulement après avoir débuté l'haltérophilie, il se voit déjà sélectionné pour participer aux jeux Olympiques, en 1928 à Amsterdam. Néanmoins, il ne concourt pas dans sa catégorie « naturelle », celle des poids moyens (moins de 75 kg) : il accuse alors 76 kilos sur la balance ; perdre ce petit kilogramme superflu ne serait pas un problème, mais, dans cette catégorie, il est « barré » par Roger François, un champion confirmé de près de vingt-huit ans, qui va d'ailleurs remporter la médaille d'or à ces Jeux. Louis Hostin se voit donc contraint de participer aux Jeux dans la catégorie des poids mi-lourds (moins de 82 kg) ; haltérophile râblé (1,82 m, 78 kg aux Jeux d'Amsterdam), moins lourd que la plupart de ses rivaux, il parvient à obtenir la médaille d'argent (352,5 kg aux trois mouvements), battu par l'Égyptien El Sayed Mohamed Nosseir : ce dernier, plus massif que le Français, bat le record du monde (355 kg) à cette occasion.

Louis Hostin continue de se préparer quelque peu en dilettante (il ne se rend au gymnase que deux fois par semaine pour entretenir sa forme en soulevant quelques barres), ce qui ne l'empêche pas de devenir cham [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « HOSTIN LOUIS - (1908-1999) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-hostin/