JOËL LIVRE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Œuvre appartenant à la collection biblique dite des douze petits prophètes. Par l'originalité de son contenu, le Livre de Joël est une transition entre la prophétie israélite proprement dite et l'apocalyptique juive. L'auteur, Joël, n'est connu que par son livre. Les commentateurs sont aujourd'hui unanimes, ou presque, à dater ce texte des environs de l'an ~ 400. Comme arguments, on avance les faits suivants : l'emploi de la formule « Juda et Jérusalem » ; la mention du retour de la Diaspora et celle des Grecs ; les emprunts à des textes reconnus comme plutôt tardifs (Mal., iii, 2, 23 ; Joël, ii, 11, et iii, 4) ; une mentalité fortement cultuelle et un esprit particulariste. Le ton apocalyptique accusé de la seconde moitié (iii et iv) plaide également en faveur de cette date, tardive pour un prophète.

Ce livre comprend deux parties bien différentes ; nombre de critiques ont voulu les attribuer à deux auteurs distincts. Des recherches récentes font cependant préférer la thèse de l'unicité. La première partie (i et ii) décrit le désastre d'une invasion de sauterelles, occasion choisie pour une liturgie de deuil et de supplication. Un oracle de Yahvé désignant la fin du fléau, un hymne d'action de grâces et la proclamation d'une nouvelle prospérité terminent cette section. Dans la seconde partie, les perspectives ont changé : on ne rapporte plus d'événement concret, mais, conformément au programme reçu de la doctrine eschatologique d'alors, on se met à décrire l'ère nouvelle. C'est l'annonce du « Jour de Yahvé ». L'Esprit prophétique sera répandu sur tous les juifs — les Actes des Apôtres (ii, 16-18) donnent une lecture chrétienne de ce passage. Puis apparaissent des signes astronomiques et l'attaque de Jérusalem par des nations païennes qui seront écrasées dans la « vallée de Josaphat » (étymologiquement : « Vallée où Yahvé juge »). C'est alors qu'est décrite la fécondité merveilleuse de la Palestine transformée : des eaux jaillissent jusque dans le Temple, en Juda et à Sion à tout jamais restaurés (le Livre de Joël et le Livre d'Ézéchiel, bien plus ancien, ont une fin semblable).

—  André PAUL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

André PAUL, « JOËL LIVRE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-joel/