LILIUOKALANI (1838-1917) reine de Hawaii (1891-1893)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Première et unique reine de Hawaii (1891-1893), Liliuokalani fut le dernier souverain national à gouverner l'archipel, annexé par les États-Unis en 1898.

Lydia Kamakaeha naît le 2 septembre 1838, à Honolulu (Hawaii), dans une famille noble. Sa mère, Keohokalole, est conseillère du roi Kamehameha III. Élevée, comme toute princesse hawaiienne, par les missionnaires, la jeune Lydia reçoit une éducation très moderne, que vient compléter un voyage en Occident. En septembre 1862, après avoir été un temps membre de la cour de Kamehameha IV, elle est donnée en mariage à John Owen Dominis. Ce dernier, fils d'un capitaine originaire de Boston, occupe un poste dans le gouvernement hawaiien. En 1874, le frère de Lydia, David Kalakaua, est désigné roi. Trois ans plus tard, leur autre frère W. P. Leleiohoku, jusqu'alors héritier présomptif du trône, décède. Lydia devient héritière et est nommée, dès lors, par son nom de règne, Liliuokalani.

Pendant les quatorze années qui suivent, Liliuokalani remplit scrupuleusement son rôle. Elle exerce notamment la régence pendant que le roi Kalakaua effectue un tour du monde en 1881, et participe activement à la création d'écoles. Lorsqu'elle voyage à son tour en 1887, elle est reçue par le président des États-Unis Grover Cleveland et par la reine Victoria. À la mort du roi Kalakaua en janvier 1891, Liliuokalani monte sur le trône, devenant la première femme à l'occuper.

Liliuokalani regrette la perte de pouvoir que la monarchie hawaiienne a subie sous le règne de Kalakaua et tente de restaurer, du moins en partie, l'autocratie traditionnelle de la royauté. Elle avait déjà clairement exprimé ses positions en s'opposant, en 1887, au renouvellement du traité de réciprocité signé par Kalakaua, accordant des privilèges commerciaux aux États-Unis et leur cédant le port de Pearl Harbor. Par cette attitude, elle s'aliénera à jamais les haoles (riches « Blancs ») de Hawaii, qui, après son accession au trône, tentent de contester son autorité.

Sous la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« LILIUOKALANI (1838-1917) - reine de Hawaii (1891-1893) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/liliuokalani/