MONTAGU LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Famille de la haute aristocratie anglaise de la fin du Moyen Âge. Connus à partir du xie siècle, les Montagu accèdent à la notoriété au début du xive siècle avec William, un des favoris d'Édouard II qui le fait sénéchal de Gascogne. Son fils aîné William (1301-1344) devient un des principaux personnages du royaume ; il joue un rôle essentiel dans la conspiration qui, en 1330, renverse Roger Mortimer et rend le pouvoir à Édouard III. Montagu reçoit alors d'immenses domaines, est fait comte de Salisbury et maréchal d'Angleterre ; il sert la monarchie comme chef de guerre et diplomate. Son fils William (1328-1397), deuxième comte de Salisbury, combat à Crécy et à Poitiers, mais perd une part importante des biens donnés à son père ; il est un des fondateurs de l'ordre de la Jarretière. L'héritier des Montagu est son neveu John (1350-1400) qui manifeste un moment des sympathies pour les lollards et s'affirme un partisan de Richard II ; impliqué dans un complot contre Henri IV, il est exécuté. Son fils Thomas (1388-1428), quatrième comte de Salisbury, rentre en grâce ; connu comme homme de guerre, il prend une part active à la conquête de la Normandie par Henri V, qui le nomme en 1420 lieutenant général en Normandie et dans le Maine. Il meurt des blessures reçues au siège d'Orléans. Le comté passa par héritage à son gendre, Richard Neville, père de Warwick, le Faiseur de rois.

—  Paul BENOÎT

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, assistant à l'université de Paris-I

Classification

Pour citer l’article

Paul BENOÎT, « MONTAGU LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-montagu/