BROWN LES (1912-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chef d'orchestre, arrangeur et compositeur américain Les Brown dirigea l'un des plus grands ensembles de l'ère du swing, qui rencontra un succès durable à Hollywood comme à la télévision et accompagna durant quarante ans les spectacles et les émissions de radio du comédien Bob Hope. Des arrangeurs et des musiciens d'exception ont collaboré avec la formation de Les Brown, en particulier la chanteuse Doris Day, qui rejoignit l'orchestre alors qu'elle n'avait que seize ans.

Lester Raymond Brown naît le 14 mars 1912, à Reinerton, en Pennsylvanie. Initié au cornet puis au saxophone soprano dès sa plus tendre enfance, il se perfectionne à la Patrick Conway Military Band School d'Ithaca (État de New York, 1926-1929), à la New York Military Academy (1929-1932) et à la Duke University de Durham (Caroline du Nord, 1932-1936), où il prend la tête d'un orchestre amateur, les Duke Blue Devils (1935-1936). L'orchestre de danse d'une douzaine de musiciens qu'il forme en 1938 connaît la notoriété, surtout lorsque Doris Day le rejoint en 1940, et se fait connaître un an plus tard grâce au succès de Joltin' Joe DiMaggio. Influencés par les orchestres de Jimmie Lunceford, de Count Basie et de Woody Herman, les arrangeurs de Les Brown inventent un swing moderne, et ses musiciens, parmi lesquels son propre frère, le tromboniste Clyde « Stumpy » Brown, jouent avec une rare précision et une technique hors pair. L'ensemble enregistre nombre de titres à succès, au rang desquels Mexican Hat Dance, I've Got My Love to Keep Me Warm et, sans doute le plus célèbre d'entre tous, Sentimental Journey, chanson interprétée par Doris Day et classée numéro un de l'année 1945 aux États-Unis. Deux ans plus tard, la formation de Les Brown se produit pour la première fois avec Bob Hope. Tandis que les formations de danse s'effondrent les unes après les autres à la fin des années 1940, l'orchestre d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« BROWN LES - (1912-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-brown/