LENTILLES DE CONTACT ou LENTILLES CORNÉENNES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les lentilles de contact sont de fines lentilles artificielles portées à la surface de l'œil pour corriger des défauts de réfraction oculaire qui rendent la vision défectueuse. Les premières d'entre elles furent fabriquées en verre par Adolf Fick en 1887 afin de traiter un astigmatisme. Elles n'étaient pas confortables et ne pouvaient être portées longtemps. Jusqu'à la mise au point d'instruments d'optique permettant de mesurer la courbure de la cornée (partie transparente de l'œil à travers laquelle on voit l'iris et la pupille), la lentille de contact était fabriquée à partir d'un moule conservant l'empreinte de la forme de l'œil. Kevin Tuohy réalisa en 1948 les premières lentilles modernes, en matière plastique, reposant sur une couche de liquide lacrymal.

Les lentilles de contact servent à compenser les défauts visuels liés à des courbures cornéennes défectueuses. Elles sont le traitement le plus adapté pour plusieurs types d'astigmatisme et dans l'aphakie (absence de cristallin). Elles constituent également une alternative aux verres correcteurs qui sont employés pour traiter divers défauts de l'optique visuelle, dont la myopie. Leurs surfaces antérieure et postérieure incurvées modifient la réfraction. Elles amènent le film liquidien lacrymal qu'elles recouvrent à épouser la sphéricité de leur face en contact avec l'œil. Les lentilles de contact en plastique rigide ne peuvent être portées en permanence sans risquer d'irriter la cornée. Il faut s'y habituer progressivement.

Depuis 1970, des lentilles « douces », constituées par un gel hydrophile à flexibilité importante, furent mises au point. Dès les années 1980, le patient pouvait les porter durant plusieurs semaines sans devoir les ôter. Les lentilles de contact « douces » sont plus confortables, car elles permettent à l'oxygène d'atteindre la surface de l'œil. De plus, du fait de leur format, on les égare moins souvent que les lentilles dures. Elles sont cependant fragiles et exigent davantage de soin de la part de leur utilisateur.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  LENTILLES DE CONTACT ou LENTILLES CORNÉENNES  » est également traité dans :

PLASTIQUES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 4 107 mots

Dans le chapitre « L'ère des plastiques, sous douze espèces »  : […] Les objets de plastique qui nous ont accompagnés dans l'existence, éphémères ou pas, suscitent la nostalgie. Un début de liste inclut le Hula-Hoop et le Frisbee popularisés par Richard Knerr (1925-2008), les scoubidous, le cube de Rubik, les canots Zodiac et la Citroën Méhari, les disques 45-tours, les appareils photos jetables, le flacon d'Ambre Solaire et la boîte de pastilles de Tyrothricine, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plastiques/#i_44966

VISION - Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 840 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Verres de contact »  : […] Les verres de contact sont de très minces calottes transparentes pratiquement invisibles, le plus souvent en matière plastique convenablement taillées, que l'on applique sous la paupière. On distingue les verres scléraux , qui enveloppent toute la face avant de l'œil, et les lentilles cornéennes , dont le diamètre n'est que de 10 à 12 millimètres. L'esp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-optique-oculaire-et-optometrie/#i_44966

Pour citer l’article

« LENTILLES DE CONTACT ou LENTILLES CORNÉENNES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lentilles-de-contact-lentilles-corneennes/