Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LE VOYAGE EN OCCIDENT (XIYOU JI), Wu Cheng'en Fiche de lecture

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par
Xuanzang - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Xuanzang

Le Xiyou ji, Le Voyage en Occident est un roman-fleuve en cent chapitres attribué à Wu Cheng'en (env. 1506-1582). Roman populaire par excellence, édité pour la première fois en 1592, il parodie le voyage en Inde de 629 à 645 du bonze Xuanzang, qui ramena en Chine la traduction du canon bouddhique.

Un voyage fantastique

Le début de l'œuvre est consacré à la conversion du singe Sun Wukong et à ses multiples aventures, jusqu'à sa capture. Puis est relatée l'élaboration des canons du bouddhisme, par Çakyamuni lui-même, alors que la tradition originelle les fait rédiger par Ananda, disciple les recevant de la bouche même du Buddha. Vient ensuite le récit du voyage en Inde qu'accomplit le moine Xuanzang, accompagné de quatre êtres surnaturels destinés à éloigner de sa route les difficultés. Parmi eux, le singe Sun Wukong, un cochon et un cheval blanc. Il faudra ainsi combattre et tuer un dragon, se mettre en route vers l'Ouest pour y rechercher la vérité de l'existence. Après une longue route semée d'embûches et de dangers multiples, les pèlerins devront affronter quatre-vingt-un périls, ultime étape avant le retour vers l'Orient, afin d'y ramener les textes bouddhiques.

La saveur de ce récit, plein de magie et d'êtres surnaturels, tient aux multiples anecdotes issues du registre populaire burlesque et familier, et au personnage du singe, véritable héros du récit, qui n'hésite pas, par exemple, à s'adresser à l'Empereur céleste, « sa majesté l'empereur de Jade », avec une gouaille fort savoureuse : « Excusez le dérangement, Vénérable, le vieux Sun a pour mission de protéger le moine en route vers l'Occident pour y chercher les sūtra : depuis le début de notre voyage, nous avons connu pas mal de catastrophes et n'avons guère été gâtés ! Et on n'a pas fini d'en parler ! »

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé d'histoire, docteur ès lettres, professeur au lycée Jean-Monnet, Franconville

Classification

Pour citer cet article

Jean-François PÉPIN. LE VOYAGE EN OCCIDENT (XIYOU JI), Wu Cheng'en - Fiche de lecture [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Xuanzang - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Xuanzang

Autres références

  • XIYOU JI [SI-YEOU KI]

    • Écrit par
    • 324 mots

    Œuvre marquante de la littérature universelle tant par sa diffusion dans tout l'Extrême-Orient que par l'originalité de son thème et la saveur de son style, le Xiyou ji (Le Voyage en Occident) est une parodie épique, religieuse et allégorique du voyage en Inde de l'illustre traducteur...