LE NUAGE EN PANTALON, Vladimir MaïakovskiFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1910, le symbolisme, qui vingt années durant a dominé la poésie russe, se reconnaît en crise : étouffé par ses propres mots d'ordre, affaibli par ses dissensions internes, il dissout son organe principal, La Balance, et cède le terrain à un ensemble de groupes littéraires nouveaux, qui tous appellent à un renouveau du verbe poétique. Les « futuristes » russes sont les plus virulents. Leur manifeste de 1913 proclame une libération radicale à l'égard des contraintes poétiques du passé, à l'image d'une révolution picturale à laquelle ils sont étroitement liés. « Cubo-futuristes », ils bousculent l'ordre traditionnel de la représentation, et promeuvent une esthétique libératrice qui bouleverse les hiérarchies. Dans les thématiques, la ville, bruyante et artificielle, se substitue à la nature. Le sujet lyrique se désacralise et s'abaisse, en même temps qu'il se met en scène et se carnavalise dans la poésie et dans la vie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École nationale supérieure de Sèvres, maître de conférences honoraire à l'université de Paris-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Hélène HENRY, « LE NUAGE EN PANTALON, Vladimir Maïakovski - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nuage-en-pantalon/