LE MAÎTRE ET MARGUERITE, Mikhaïl BoulgakovFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Maître et Marguerite est le dernier roman de Boulgakov (1891-1940), et son chef-d'œuvre. Écrit de 1928 à 1940, il ne vit le jour que plus d'un quart de siècle après la mort de son auteur. Sa parution en 1966-1967 dans la revue Moskva, à une époque où se trouvaient déçus les espoirs suscités par le dégel, constitua un événement. Ce roman fantastique tour à tour grave et cocasse, qui affirme le triomphe de l'art sur la tyrannie, est devenu en Russie un livre culte. Traduit en de nombreuses langues, il a été à plusieurs reprises adapté pour la scène, transposé en opéra et porté à l'écran (A. Petrovic, Le Maître et Marguerite, 1972).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : Agrégée de russe, docteur en études slaves, maître de conférences de russe à l'université de Paris-Sorbonne

Classification


Autres références

«  LE MAÎTRE ET MARGUERITE, Mikhaïl Boulgakov  » est également traité dans :

BOULGAKOV MIKHAÏL AFANASSIÉVITCH (1891-1940)

  • Écrit par 
  • Françoise FLAMANT
  •  • 2 770 mots

Dans le chapitre « Une œuvre surveillée, censurée, ensevelie »  : […] Né à Kiev, Boulgakov y mène jusqu'en 1916 une vie non exempte de chagrins (la mort de son père en 1907) et de soucis (des amours contrariées, un premier mariage alors qu'il est encore étudiant), mais rétrospectivement idéalisée. Le cadre familial, provincial et cultivé, de cette vie lui convient, ainsi que le régime tsariste dont s'accommode fort bien l'intelligentsia enseignante et médicale, d'or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-afanassievitch-boulgakov/#i_25272

LE MAÎTRE ET MARGUERITE (K. Lupa)

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 015 mots

« CRISIS » : le mot est gribouillé, parmi des dessins sauvagement enfantins, sur le mur de la chambre d'asile où l'écrivain Biezdomny est interné depuis qu'un vendredi de Pâques il a vu son collègue Berlioz décapité par un tramway, comme l'avait prédit un étrange professeur allemand, Woland, avec lequel tous deux venaient de discuter de l'existence de Jésus. Dans cette chambre, un autre aliéné r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-maitre-et-marguerite/#i_25272

Pour citer l’article

Laure TROUBETZKOY, « LE MAÎTRE ET MARGUERITE, Mikhaïl Boulgakov - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-maitre-et-marguerite-mikhail-boulgakov/