LE DÉCALOGUE, film de Krzysztof Kieslowski

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Krzysztof Kieslowski (1941-1996), diplômé de l'école de cinéma de Lódz, entame une carrière de cinéaste en Pologne vers la fin des années 1970. Il réalise une vingtaine de courts-métrages, essentiellement des documentaires pour la télévision : Le Tramway (Tramwaj, 1966), L'Usine (Z miasta Lodzi, 1968), La Fabrique (Fabryka, 1971), Curriculum Vitae (Zyciorys, 1975), La Gare (Dworzec, 1980), etc. Ses longs-métrages s'intéressent encore au rapport de l'humain à la société : Personnel (1976), La Cicatrice (Blizna, 1976), Le Hasard (Przypadek, 1987). Il appartient à un groupe de jeunes réalisateurs, « les cinéastes de l'inquiétude morale ». Dans les années 1980, il s'associe à un avocat, Krzysztof Pieslewicz, pour écrire le scénario d'une série de moyens-métrages mettant en scène des cas juridiques. Ces récits, composés sur le thème des dix commandements bibliques, constitueront la trame du Décalogue (Dekalog). Destinés à la télévision polonaise, ils demandèrent onze mois de tournage. Dans sa référence implicite au mal, ce film reflète en une série de dix volets, une réalité disloquée de la Pologne des années 1980.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences, sociologue à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Kristian FEIGELSON, « LE DÉCALOGUE, film de Krzysztof Kieslowski », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-decalogue/