JALABERT LAURENT (1968- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Numéro un mondial en 1995, 1996 et 1997, le coureur cycliste français Laurent Jalabert remporte Paris-Nice en 1995, 1996 et 1997, Milan-San Remo et le Tour d'Espagne en 1995, attaque cette même année Miguel Indurain durant le Tour de France, dont il est maillot vert, et s'impose en 1997 dans le Tour de Lombardie. En 1997, il aide son coéquipier d'un jour, Laurent Brochard, à devenir champion du monde sur route et est lui-même champion du monde contre la montre. Lors du Tour de France 2001, il s'adjuge le classement du meilleur grimpeur, tout en gagnant deux étapes, ce qui lui vaut une grande popularité. La même année, il s'impose dans la Clasica San Sebastian. Le 16 juillet 2002, Laurent Jalabert annonce qu'il mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison.

Par la suite, il est consultant pour France Télévisions et, en 2009, il est nommé sélectionneur de l’équipe de France pour les Championnats du monde.

—  Pierre LAGRUE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « JALABERT LAURENT (1968- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/laurent-jalabert/