BLANC LAURENT (1965- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Alès (Gard) le 19 novembre 1965, footballeur puis entraîneur français, Laurent Blanc s’est construit un magnifique palmarès.

Laurent Blanc fait ses débuts de footballeur en 1983 avec Montpellier et dispute avec le club de l'Hérault son premier match de division 1 le 17 juillet 1987.

En 1988, il est champion d'Europe espoirs avec l'équipe de France, qui compte notamment dans ses rangs Franck Sauzée, Éric Cantona ou Stéphane Paille. Appelé comme milieu de terrain en équipe de France par Michel Platini le 8 février 1989 pour un match contre l'Eire, il glisse au poste de libero face à la RFA le 28 février 1990 et va devenir, pour de longues années, le pilier de la défense centrale tricolore.

Vainqueur de la Coupe de France avec Montpellier en 1990, il part pour Naples en 1991, sans grande réussite. Laurent Blanc revient jouer en France, successivement à Nîmes (1992-1993), Saint-Étienne (1993-1995), Auxerre (1995-1996), réalisant avec le club bourguignon le doublé Coupe-Championnat en 1996. Après un court séjour à Barcelone (1996-1997), il signe à l'Olympique de Marseille (OM) en 1997.

En 1998, lors de la Coupe du monde, il est un des hommes sur lesquels s'appuie Aimé Jacquet pour mettre en place son dispositif tactique. Laurent Blanc inscrit notamment le but en or qui délivre l'équipe de France en huitième de finale face au Paraguay et le dernier tir au but, en quart de finale face à l'Italie, qui permet aux Bleus de poursuivre leur chemin. Injustement expulsé en demi-finale en raison d'une simulation du Croate Slaven Bilic, il est suspendu et privé de finale ; il assiste donc sur le banc de touche au triomphe de ses coéquipiers face au Brésil (3-0).

Après avoir un moment hésité, il décide de poursuivre sa carrière internationale. En 1999, il quitte l'OM pour l'Inter Milan et, à l'issue de la qualification de l'équipe de France pour l'Euro 2000, il annonce qu'il fait de cette compétition son ultime objectif et qu'il ne participera pa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Les derniers événements

1er-17 mai 2012 • France • Élection de François Hollande à la présidence de la République et nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre.

qu'elle votera blanc au second tour. Le 2, un débat télévisé oppose Nicolas Sarkozy à François Hollande. L'émission ne remet pas en cause la position de favori occupée par le candidat socialiste dans les sondages depuis le début de la campagne présidentielle. Le 3, le président du MoDem François Bayrou [...] Lire la suite

28 avril - 4 mai 2011 • France • Mise en cause des dirigeants de la F.F.F. au sujet de l'instauration de quotas.

binationaux – le plus souvent originaires d'Afrique noire ou du Maghreb –, qui rejoignent parfois les sélections de leur pays natal après avoir été formés en France. Le directeur technique national François Blaquart et le sélectionneur de l'équipe nationale Laurent Blanc sont notamment mis en cause [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BLANC LAURENT (1965- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurent-blanc/