ABERCROMBIE LASCELLES (1881-1938)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète et critique anglais qui se réfère au groupe des poètes géorgiens (Georgian poets), Abercrombie, après des études à Malvern College, dans le Worcestershire, et à Owens College à Manchester, devint journaliste et commença à écrire des poèmes. Son premier ouvrage, Interludes et poèmes (Interludes and Poems, 1908), fut suivi de Marie et les ronces (Mary and the Bramble, 1910), d'un poème dramatique, Deborah (1912), et d'Emblèmes de l'amour (Emblems of Love, 1912), puis d'un ouvrage en prose, Dialogues spéculatifs (Speculative Dialogues, 1913). Les rythmes qu'il a choisis, l'ode chorique irrégulière et le vers blanc reflètent son attachement à la poésie classique, grecque en particulier, comme l'indique également l'intérêt qu'il a montré pour la prosodie.

Après la Première Guerre mondiale, Abercrombie débuta dans la carrière universitaire comme chargé de cours de poésie à l'université de Liverpool. Devenu ensuite professeur de littérature anglaise à Leeds (1922-1929) et à Londres (1929-1935), puis titulaire d'une chaire spéciale de littérature anglaise à l'université d'Oxford (1935-1938), il fit preuve de remarquables aptitudes sur le plan critique et philosophique. Ses œuvres critiques comprennent une Étude critique sur Thomas Hardy (Thomas Hardy, a Critical Study, 1912), un Essai pour une théorie de l'art (An Essay Towards a Theory of Art, 1922), La Théorie de la poésie (The Theory of Poetry, 1924) et La Poésie, sa musique et son sens (Poetry, Its Music and Meaning, 1932). Son œuvre poétique la plus mûre, La Vente de Saint-Thomas (The Sale of St. Thomas), drame poétique, a paru en 1931.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ABERCROMBIE LASCELLES - (1881-1938) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lascelles-abercrombie/