LA CANTATRICE CHAUVE, Eugène IonescoFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est avec très peu de moyens que le metteur en scène Nicolas Bataille créa au théâtre des Noctambules, à Paris, en mai 1950, La Cantatrice chauve , première pièce d'Eugène Ionesco et probablement la plus emblématique de ce qu'on nommera en France « le théâtre de l'absurde ». L'intérieur victorien s'y réduisait à quelques meubles, et l'on y mettait à exécution le principe du contrepoint consistant à jouer avec le plus grand sérieux les séquences les plus loufoques. Si elle ne rencontre pas d'abord beaucoup d'écho, l'œuvre connut dès sa reprise, avec La Leçon, en 1957 au théâtre de la Huchette, une fortune sans précédent, dépassant à la fin des années 1980 les onze mille représentations.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : écrivain, metteur en scène, maître de conférences à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  LA CANTATRICE CHAUVE, Eugène Ionesco  » est également traité dans :

BATAILLE NICOLAS (1926-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 214 mots

Homme de théâtre français. Après s'être formé aux cours de René Simon et de Solange Sicard, Nicolas Bataille fait la connaissance de Jacques Prévert, qui l'engage comme figurant dans Les Enfants du paradis , de Marcel Carné (1945). En 1948, il porte à la scène Une saison en enfer , de Rimbaud. L'année suivante, avec la complicité d'Akakia Viala et de Pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-bataille/#i_25391

IONESCO EUGÈNE (1909-1994)

  • Écrit par 
  • Philippe SELLIER
  •  • 2 586 mots

Dans le chapitre « L'effondrement du langage »  : […] Il décide d'apprendre l'anglais, et c'est en l'étudiant avec la méthode Assimil que l'idée lui vient de La Cantatrice chauve dont une partie du dialogue imite les phrases incohérentes d'un manuel de conversation courante en langue étrangère. « Les répliques du manuel, que j'avais pourtant correctement, soigneusement copiées les unes à la suite des autres, se déréglèrent », c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-ionesco/#i_25391

Voir aussi

Pour citer l’article

David LESCOT, « LA CANTATRICE CHAUVE, Eugène Ionesco - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cantatrice-chauve/