L'HOMME SANS QUALITÉS (R. Musiltrad. 2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Voici comment Robert Musil décrit le « sens du possible », qui anime tout le projet de L'Homme sans qualités : « L'homme qui en est doué, par exemple, ne dira pas : ici s'est produit, va se produire, doit se produire telle ou telle chose ; mais il imaginera : ici pourrait, devrait se produire telle ou telle chose et quand on lui dit d'une chose qu'elle est comme elle est, il pense qu'elle pourrait aussi bien être autre. » La phrase a pu susciter des malentendus. Certains ont pu y lire la trace d'un « romantisme » musilien, alors que, loin d'être déprécié ou de devoir laisser place à un quelconque « arrière-monde », le réel apparaît comme délesté d'un surplus ou d'une surcharge – rien de plus en lui que dans le possible. Si l'ironie est la maîtresse du grand œuvre musilien, du moins pour son premier volume, elle frappa cruellement l'écrivain lui-même : lorsque Musil mourut brutalement d'une hémorragie cérébrale le 15 avril 1942, après avoir repris le fragment « Souffles d'un jour d'été », il laissait inachevé L'Homme sans qualités, œuvre à laquelle il travaillait depuis plus de vingt ans et qui allait progressivement devenir un des livres phares de la littérature d'expression allemande au xxe siècle.

Cette incertaine condition se donne à nouveau à lire avec la nouvelle édition française du livre, procurée par Jean-Pierre Cometti (Seuil, Paris, 2004), et qui reprend les éléments de la dernière édition allemande due à Adolf Frisé (Rowohlt, 1978) en les disposant d'une manière souvent inédite qui tient compte des acquis de la recherche musilienne depuis un quart de siècle. L'événement est d'importance, et l'on peut saluer la fiabilité d'une édition qui est probablement la meilleure « possible » aujourd'hui. Il convient cependant de préciser que l'édition Frisé compte plus de deux mille pages, mais que le Nachlass (œuvre posthume) musilien dépasse les cinq mille pages. Un CD-ROM du fonds musilien est disponible depuis quelques années.

Si le livre avait commencé d'être publié [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : professeur d'études cinématographiques et d'esthétique à l'université de Paris-Est-Marne-la-Vallée

Classification

Pour citer l’article

Marc CERISUELO, « L'HOMME SANS QUALITÉS (R. Musil - trad. 2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-sans-qualites/