KIM, Rudyard KiplingFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Kim (1901) est de loin le meilleur des trois romans de Rudyard Kipling (1865-1939), maître incontesté du conte et de la nouvelle. Le livre fut rédigé en 1899-1900, à l'époque de la guerre des Boers. Présenter alors l'image d'une Inde heureuse sous une administration britannique protectrice, c'était affirmer la mission civilisatrice de la nation des colonisateurs.

Rudyard Kipling

Rudyard Kipling

Photographie

L'écrivain britannique Rudyard Kipling (1865-1936), Prix Nobel de littérature en 1907. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Kipling avait bien des raisons de situer en Inde les périgrinations de son jeune héros. Né lui-même à Bombay en 1865, il y avait vécu une petite enfance épanouie avant de connaître en Angleterre, de 1871 à 1877, une famille d'accueil qu'il détesta ; puis, entre 1878 et 1882, une école secondaire heureuse. En 1882, il retourne en Inde et passe sept années à travailler dur comme journaliste. Il publie de courts récits. Le succès est assez important pour le décider à devenir écrivain à plein temps en s'installant à Londres, en 1889. Le prix Nobel de littérature décerné en 1907 à cet écrivain de quarante-deux ans, spécialiste de l'aventure et de l'exotisme, affichant des idées politiques nationalistes et conservatrices, consacre la position éminente qu'il allait occuper jusqu'à sa mort grâce à ses nouvelles et à ses poèmes.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Sylvère MONOD, « KIM, Rudyard Kipling - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kim-rudyard-kipling/