• Mes Favoris
  • SEROCKI KAZIMIERZ (1922-1981)

    Carte mentale

    Élargissez votre recherche dans Universalis

    Après des études musicales au Conservatoire de Łódź, le compositeur polonais Kazimierz Serocki vient à Paris dès la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il travaille avec Nadia Boulanger et Lazare Lévy, et il débute comme pianiste. Il est, en Pologne, l'un des fondateurs, avec Tadeusz Baird et Jan Krenz, du Groupe 49, qui s'inspire de l'esthétique du groupe des Six français. Il compose dans cet esprit quelques œuvres importantes (deux Symphonies, 1952 et 1953 ; un Concerto pour trombone, 1953). La Sinfonietta (1956) pour deux orchestres à cordes créée lors du festival d'automne de musique contemporaine de Varsovie (dont Serocki est l'un des animateurs), laisse pressentir par l'élargissement de son écriture l'évolution du compositeur vers d'autres formes du langage musical. Avec sa Musica concertante (1958) pour orchestre de chambre, Serocki livre sa première composition strictement sérielle, que suivront Épisodes (1958-1959) pour cordes et percussions, Segmenti (1960-1961) pour douze instruments à vent, six instruments à cordes, piano, célesta, clavecin, guitare, mandoline et cinquante-huit instruments à percussion et Fresques symphoniques (1964), où la recherche s'élargit aux problèmes de l'espace et des notations rythmiques. Serocki expérimente également les procédés aléatoires, s'intéresse à la musique électronique et n'hésite pas à s'inspirer du jazz : Musique rythmée (1970) pour clarinette, trombone, violoncelle ou contrebasse ; Ad libitum (1976), cinq pièces pour orchestre ; Pianophonie (1976-1978), pour piano, transformation sonore électronique et orchestre.

    —  Brigitte MASSIN

    Écrit par :

    Classification


    Autres références

    «  SEROCKI KAZIMIERZ (1922-1981)  » est également traité dans :

    BAIRD TADEUSZ (1928-1981)

    • Écrit par 
    • Alain PÂRIS
    •  • 1 005 mots

    Moins connu en France que Penderecki ou Lutosławski, Baird fait partie, comme eux, des figures marquantes de la musique polonaise contemporaine, à laquelle il a apporté un langage nouveau dans un style authentiquement slave qui lui valut d'emblée l'adhésion populaire. Tadeusz Baird voit le jour à Grodzisk Mazowiecki le 26 juillet 1928, dans une famille d'origine écossaise : ses ancêtres, des catho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadeusz-baird/#i_35113

    Pour citer l’article

    Brigitte MASSIN, « SEROCKI KAZIMIERZ - (1922-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kazimierz-serocki/