BARDEM JUAN ANTONIO (1922-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cinéaste espagnol. Agronome de formation, Juan Antonio Bardem, lorsqu'il découvre le néo-réalisme italien, opte pour le cinéma. En 1951, il marque son entrée dans la carrière avec Ce Couple heureux, réalisé avec Luis García Berlanga. D'entrée de jeu, il se place en porte-à-faux par rapport au conformisme patriotard et clérical que le franquisme étale sur tous les écrans. Pour diffuser ses vues, il participe, en 1953, à la fondation de la revue Objectivo, ainsi qu'aux Conversations de Salamanque qui, en 1955, s'efforcent de donner vie à un nouveau cinéma espagnol. Deux ans plus tard, Cannes lui décerne le grand prix de la critique internationale pour Mort d'un cycliste, réquisitoire sans concession contre la morgue bourgeoise. Aux yeux du monde entier, Bardem incarne dès lors la dissidence en son pays. Deux autres récompenses le confirment : à Venise, pour Grand-Rue, en 1956 ; à Cannes, pour Vengeance, en 1957. Communiste sans masque, il est plusieurs fois écroué, mais réussit pourtant à faire vivre une société de production. Franco disparu, Bardem réalise un certain nombre de films qui n'ont plus l'allant de ses premières œuvres.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  BARDEM JUAN ANTONIO (1922-2002)  » est également traité dans :

BERLANGA LUIS GARCIA (1921-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Cinéaste espagnol. Luis García Berlanga est né à Valence. En 1941, il s'engage dans la division Azul, qui rassemble les volontaires espagnols prêts à combattre au côté de l'armée allemande sur le front russe. Revenu en Espagne, il entre en 1947, après avoir suivi des études de droit et de lettres, à l'Instituto de investigaciónes y experiencas cinemátograficas. Avec Juan Antonio Bardem, il va êtr […] Lire la suite

ESPAGNOL CINÉMA

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 1 315 mots

On peut faire remonter à 1896 les premières manifestations cinématographiques en Espagne. Le 15 mai, un représentant des frères Lumière organise la première projection à Madrid et, à la fin de l'année, un Espagnol filme La Sortie de la messe de midi à l'église du Pilar de Saragosse . L'année suivante, Fructuoso Gelabert construit la première caméra espagnole et met en scène le premier film de fict […] Lire la suite

Pour citer l’article

« BARDEM JUAN ANTONIO - (1922-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-antonio-bardem/