SILVA JOSÉ ASUNCIÓN (1865-1896)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète colombien, José Asunción Silva a exercé une grande influence sur la littérature de son pays : il assure une transition entre le postromantisme et le modernisme. Silva avait connu à Paris Verlaine et Mallarmé, mais sa sensibilité douloureuse et tourmentée est plus proche de Poe, de Baudelaire et du poète espagnol Gustavo Adolfo Bécquer. Il se suicida à trente et un ans, après une existence marquée par les malheurs. C'est à sa sœur, passionnément aimée, disparue dans sa pleine jeunesse, qu'il dédie le fameux Nocturno (1894), où l'ombre du poète et l'ombre de la morte viennent se confondre, évoquées aux accents d'une mélodie frémissante, en des vers d'une grande richesse rythmique. Ses Poesías furent publiées en 1908 avec une préface d'Unamuno ; une grande partie de son œuvre — la meilleure selon le poète — avait été perdue dans un naufrage. Ses Poesías completas furent publiées à Barcelone en 1943.

—  Bernard SESÉ

Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « SILVA JOSÉ ASUNCIÓN - (1865-1896) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-asuncion-silva/