LOMU JONAH (1975-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jonah Lomu n’a jamais été champion du monde avec les All Blacks. Pourtant, ce joueur hors norme incarne la mutation du rugby au milieu des années 1990 : par sa puissance et son gabarit, il a révolutionné le jeu comme personne ; surtout, il fut le premier rugbyman à acquérir une notoriété dépassant le seul cadre de ce sport, qu'il contribua à faire entrer de plain-pied dans l'ère du professionnalisme, avec la nécessaire médiatisation qui accompagna cette mutation. Il demeure la première réelle star du rugby.

Les All Blacks

Les All Blacks

Photographie

Après leur victoire en Bledisloe Cup face à l'Australie en 1995, les trois-quarts aile Jonah Lomu (à gauche) et Jeff Wilson (à droite) encadrent le talonneur et capitaine Sean Fitzpatrick. 

Crédits : David Rogers/ Getty Images

Afficher

Jonah Lomu est né le 12 mai 1975 à Auckland dans une famille d’origine tongienne. Étudiant au Wesley College d’Auckland, il brille rapidement dans le rugby à 7, la pratique sportive lui permettant d’échapper à une jeunesse difficile. En juin 1994, à dix-neuf ans, il connaît sa première sélection dans l’équipe nationale néo-zélandaise de rugby à XV, devenant le plus jeune All Black de l’histoire. Les observateurs le découvrent lors de la Coupe du monde 1995, en Afrique du Sud : ce trois-quarts aile pesant 118 kilos, mesurant 1,96 mètre, capable de courir le 100 mètres en moins de 11 secondes balaye les défenses. En demi-finale, il participe à l'humiliation de la fière Angleterre : il inscrit quatre essais en bousculant des adversaires tels que Will Carling ou Mike Catt, réduits au rôle de faire-valoir. Mais, en finale, les Springboks commandés par François Pienaar trouvent la parade, en le stoppant avant qu'il atteigne sa pleine vitesse, et un drop de Joel Stransky durant la prolongation permet à l'Afrique du Sud de s'imposer (15-12). Jonah Lomu incarne alors la véritable préfiguration de ce que serait le rugbyman professionnel de l'an 2000.

Pourtant, on craint que Jonah Lomu soit passé comme une météorite sur la planète rugby. En effet, à la fin de 1996, les médecins diagnostiquent un dysfonctionnement néphrétique qui l'oblige à interrompre sa carrière. À la fin de 1997, il peut néanmoins reprendre la compétition. Il se distingue encore lors de la Coupe du monde 1999 : e [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  LOMU JONAH (1975-2015)  » est également traité dans :

SPORT (Disciplines) - Le rugby

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 9 369 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « 1995. Le triomphe de Mandela »  : […] Avec la fin de l'apartheid, l'Afrique du Sud a été réadmise dans le concert des nations. Elle a en charge l'organisation de la III e  Coupe du monde. Cette compétition va révéler un joueur hors norme, le Néo-Zélandais Jonah Lomu , trois-quarts aile de plus de 100 kilos capable de courir le 100 mètres en moins de 11 secondes. Mais, en finale, il sera muselé par la défense sud-africaine. Grâce à un […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LOMU JONAH - (1975-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonah-lomu/