FLANAGAN JOHN (1873-1938)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Américain d'origine irlandaise John Flanagan fut, en 1900, le premier champion olympique de lancer du marteau ; il ajouta deux autres médailles d'or, en 1904 puis en 1908, et établit une douzaine de records du monde dans cette spécialité. Il fut le premier lanceur de marteau à introduire la technique de rotation sur deux tours particulièrement efficace.

Né le 9 janvier 1873 à Kilbreedy, dans le comté de Limerick, l'imposant John J. Flanagan (1,78 m pour 100 kg) se montre un athlète très complet dans son Irlande natale. Il remporte en effet diverses compétitions de saut en longueur, triple saut, lancer du poids et lancer du marteau, épreuve dans laquelle il est couronné champion d'Angleterre et d'Irlande en 1896. Cette année-là, il émigre aux États-Unis et entre au service de la police new-yorkaise. Champion des États-Unis du lancer du marteau en 1897, 1898 et 1899, Flanagan franchit des paliers importants pour les Anglo-Saxons : il devient le premier homme à lancer le marteau à plus de 150 pieds (45,72 m) en 1897 et au-delà de 160 pieds (48,78 m) en 1899. Toujours en 1899, il réussit le 22 juillet une performance beaucoup plus parlante pour ce qui est du système métrique : à Boston, il lance le marteau à 50,01 mètres.

Peu avant les jeux Olympiques de Paris de 1900, Flanagan lance l'engin à 51,11 mètres : il se présente en grand favori de l'épreuve de lancer du marteau qui intègre le programme. Mais, lors de ces Jeux organisés sans grand sérieux, les concurrents du concours de lancer du marteau sont gênés par un arbre situé non loin de l'aire de lancement : alors que son compatriote Thomas Truxtun Hare expédie l'engin à 49,13 mètres à son deuxième essai, Flanagan, qui a vu son marteau rester accroché dans les branches de cet arbre mal placé à l'occasion d'un de ses jets, doit attendre son quatrième essai pour prendre la tête du concours : il l'emporte finalement (51,01 m). John Flanagan inaugure une tradition qui verra les puissants lanceurs irlando-américains (Matt McGrath, Patrick Ryan...), surnommés les « Irish Wal [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  FLANAGAN JOHN (1873-1938)  » est également traité dans :

O'CALLAGHAN PATRICK (1906-1991)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 811 mots

Certains sportifs sont considérés comme des personnalités appartenant au patrimoine historique d'une nation : c'est le cas de Patrick O'Callaghan, un solide lanceur de marteau, qui devint en 1928 aux Jeux d'Amsterdam le premier champion olympique de l'Irlande indépendante. Patrick O'Callaghan, dernier d'une famille de trois enfants, est né le 28 ja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick-o-callaghan/#i_53029

Pour citer l’article

« FLANAGAN JOHN - (1873-1938) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-flanagan/