WILLEBRANDS JOHANNES (1909-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ecclésiastique néerlandais. Ordonné prêtre en 1934, Johannes Willebrands étudie à Rome la pensée de John H. Newman, pasteur anglican converti au catholicisme en 1845, et s'engage dans l'œcuménisme. Il participe à la préparation du deuxième concile du Vatican avec le cardinal allemand Augustin Bea, créateur du Secrétariat pour l'unité des chrétiens. Ami du pasteur Wilhelm Visser't Hooft, son compatriote, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises, Willebrands dégèle les relations entre protestants et catholiques. Il approche également les hiérarques orthodoxes et obtient des plus grandes confessions chrétiennes non catholiques l'envoi d'observateurs au concile. En 1969, il succède au cardinal Bea à la tête du Conseil pour la promotion de l'unité des chrétiens, organisant des rencontres entre Paul VI et les chefs d'autres Églises. En 1975, il devient archevêque d'Utrecht, siège primatial de son pays. Il s'y heurte aux conservateurs locaux et romains.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« WILLEBRANDS JOHANNES - (1909-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-willebrands/