DAVIS JEFFERSON (1808-1889)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né dans le Kentucky, mais installé très tôt dans le Mississippi, Jefferson Davis fréquente l'école militaire de Westpoint. Après une carrière dans l'armée au cours de laquelle il participe aux guerres indiennes contre Faucon noir, en même temps que Abraham Lincoln, il se consacre de 1835 à 1845 au défrichement et à la gestion d'une plantation que son frère l'a aidé à acquérir dans le Mississippi.

En 1845, il est élu sénateur du Mississippi, mais démissionne pour participer brillamment à la guerre contre le Mexique au cours de laquelle, blessé, il gagne la bataille de Buena Vista. Son expérience et sa compétence militaires lui valent d'être choisi comme président de la Commission des affaires militaires au Sénat, puis comme secrétaire d'État à la Guerre par le président Franklin Pierce en 1853. À ce poste, il joue un rôle très dynamique dans le renforcement et l'équipement de l'armée et du système de défense nationale. En même temps, il manifeste déjà l'ambition d'un Sud puissant en incitant à l'établissement d'une voie ferrée et en inspirant au président Pierce ses visées sur Cuba. Ses réflexions sur le Compromis de 1850 l'amènent à défendre une position de revendication des droits du Sud au sein de l'Union plutôt qu'une position extrémiste, jusqu'en 1859. C'est seulement en 1860, après la sécession du Missouri, qu'il quitte le Sénat et se rallie aux extrémistes nationalistes.

Bataille de Buena Vista

Bataille de Buena Vista

Photographie

Pendant la guerre américano-mexicaine, en 1847-1848, la bataille de Buena Vista remportée par l'Américain Jefferson Davis (1808-1889). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Alors même qu'il est choisi comme président des États confédérés d'Amérique, en février 1861, ce dont il n'a pas eu l'ambition, il cherche encore la négociation avec Lincoln et constitue un cabinet où les extrémistes ne seront pas représentés avant la prise de Fort Sumter par les Sudistes le 14 avril 1861, événement qui déclencha la guerre de Sécession.

En comparaison avec Lincoln, Jefferson Davis paraissait plus compétent et plus prestigieux, car, outre une grande prestance physique, il jouissait d'une réputation de courage, d'intégrité, de grande élévation de principes et de caractère, en dépit [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au Centre d'études et de recherches internationales de la Fondation nationale des sciences politiques

Classification

Pour citer l’article

Marie-France TOINET, « DAVIS JEFFERSON - (1808-1889) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jefferson-davis/