ROUSSELOT JEAN (1913-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète français. Dans les années 1930, Jean Rousselot contribue à la création des revues La Bouteille à la mer et Jeunesse et dernier carré. Il entre dans l'intimité de Louis Parrot, Pierre Albert-Birot, Joë Bousquet. Il se rapproche de l'école de Rochefort, animée par René-Guy Cadou, et notamment de Max Jacob à qui il voue une profonde admiration dont on retrouve l'écho dans l'un de ses premiers recueils, Pour ne pas mourir (1934). Après la guerre, qui l'a conduit à entrer dans la Résistance, il quitte son poste au ministère de l'Intérieur pour se consacrer à l'écriture dont deux recueils anthologiques offrent un aperçu, Moyens d'existence (1976) et Poèmes choisis (1997). Il devient président de la Société des gens de lettres à la fin des années 1970 et membre de l'Académie Mallarmé. Son œuvre a été distinguée par les grands prix de l'Académie française et de la Ville de Paris.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ROUSSELOT JEAN - (1913-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-rousselot/