BERTRAND JEAN-PIERRE (1937- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le travail du peintre Jean-Pierre Bertrand, né en 1937 à Paris, a toujours été considéré comme un unicum, l'artiste ne se pliant à aucun « mouvement », à aucune « école ». Il ne s'est inscrit sur la scène artistique que tardivement ; sa première exposition personnelle (Ludwigshafen, Allemagne) date en effet de 1970. Figure de l'art contemporain, Jean-Pierre Bertrand ne se reconnaît ni filiation ni « suiveurs ». Les catalogues, souvent conçus par l'artiste même, respectent le mystère de sa biographie et laissent apparaître la difficulté de l'exégèse (Musée d'art de Toulon, 1981 ; Centre Georges-Pompidou à Paris, 1985 ; musée d'Art moderne de la Ville de Paris, 1993).

Faisant suite à la réalisation de quelques films, les premières installations de Bertrand confrontent citrons, sel et miel, éléments de base de son vocabulaire, à la duplication (photographique), au dédoublement (dans le miroir), à l'érosion et au travail du temps (La Totalité des citrons, 1976, à la chapelle de la Salpêtrière, Paris). Depuis 1980, Bertrand utilise aussi ces matériaux pour imbiber et colorer du papier ; à ces traces se joignent des traits de crayon ou des couches d'acrylique. Ainsi, dans l’œuvre Hr Hb S/L Hr Hb (1982), le titre est issu des initiales anglaises des matériaux utilisés : H pour honey (miel), S pour salt (sel), L pour lemon (citron). Ici, seul le miel est combiné à la peinture acrylique rouge (r pour red) ou bleue (b pour blue). Mais cette « cuisine » de peintre devient alors un travail de sculpture : les papiers sont enchâssés dans des cornières métalliques et recouverts de plexiglas, auquel ils adhèrent. Ces « plaques » ou « volumes plats », d'une épaisseur invariable, sont disposées en séries sur le mur, à des distances soigneusement calculées (Mine de plomb, 1982, coll. du musée national d'Art moderne, Paris ; commande d'une installation par le musée Saint-Pierre - Art contemporain, Lyon, 1985). Imprégnés de couleur « naturelle », ces papiers, solidaires de la forme culturelle par excellence qu'est le cadre, font éclater les [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification

Les derniers événements

6-13 décembre 2015 • France • Fort progrès du Front national aux élections régionales.

de gauche annoncent la fusion de leurs listes dans huit régions métropolitaines – l’accord échoue en Bretagne. De son côté, Jean-Pierre Masseret, tête de liste socialiste en Alsace-Champagne-Ardenne- Lorraine, refuse de se retirer et se verra priver de l’investiture de son parti pour le second tour [...] Lire la suite

15-24 janvier 2009 • France • Remaniement ministériel.

est élu secrétaire général du parti; l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin est nommé premier vice-président du conseil national. La réunion est aussi l'occasion de lancer la campagne des élections européennes prévue pour juin.  [...] Lire la suite

2-29 mai 2007 • France • Élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République et formation par François Fillon du nouveau gouvernement.

Sarkozy se rend à Berlin pour un entretien avec la chancelière allemande Angela Merkel. Le 17, François Fillon, sénateur U.M.P. de la Sarthe, ancien membre des gouvernements d'Édouard Balladur, d'Alain Juppé et de Jean-Pierre Raffarin, est, selon les attentes, nommé Premier ministre. Le 18 [...] Lire la suite

11-27 mars 2001 • France • Des élections municipales aux résultats mitigés.

, l'Isère, le Vaucluse et la Corse-du-Sud – et perd l'Allier. Le 25, le conseil de Paris élit Bertrand Delanoë maire de la capitale. Seul Jean Tiberi se présentait contre lui. Le 27, le secrétaire d'État au Logement Louis Besson et la secrétaire d'État aux Personnes âgées Dominique Gillot, qui préfèrent conserver leur mandat de maire, sont remplacés au gouvernement, respectivement, par Marie-Noëlle Lienemann et Paulette Guinchard-Kunstler.  [...] Lire la suite

3-25 mai 1999 • France • Mise en examen du préfet Bernard Bonnet et arrestation des assassins du préfet Claude Érignac.

pour l'État, la République, le gouvernement aussi et pour la Corse ». Le 5, le Conseil des ministres nomme Jean-Pierre Lacroix préfet de la région Corse. Le même jour, Bernard Bonnet et son directeur de cabinet sont mis en examen pour « complicité de destruction de biens par incendie en bande [...] Lire la suite

17 septembre 1982 • France • Nomination des présidents des chaînes de télévision et de radio

de la commission consultative sur les radios privées locales, est nommé P.D.G. de FR 3, à la place de Guy Thomas. À Radio-France, la présidence, vacante depuis la nomination de Michèle Cotta à la tête de la Haute Autorité, revient à Jean-Noël Jeanneney. Enfin, Bertrand Labrusse demeure président de la S.F.P.  [...] Lire la suite

12-29 juin 1981 • France • Remous dans l'audiovisuel

Thomas, chroniqueur à Europe I, lui succède immédiatement. Le 25, Pierre Nicolaÿ, ami personnel de François Mitterrand, remplace Yves Cannac à la tête de l'agence Havas, qui détient les parts de l'État dans R.T.L. Le 29, Jean-Pierre Elkabbach quitte la direction de l'information d'Antenne 2 ; Noël [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Élisabeth LEBOVICI, « BERTRAND JEAN-PIERRE (1937- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-bertrand/