BALESTRE JEAN-MARIE (1921-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dirigeant sportif français. Pendant près d'un quart de siècle, Jean-Marie Balestre fut l'homme fort du sport automobile français. En outre, de 1985 à 1993, son action à la tête de la Fédération internationale de l'automobile (F.I.A.) permit de moderniser la formule 1, qui connut sous son impulsion un essor qui ne s'est pas démenti depuis lors. D'abord journaliste, ce passionné de sports mécaniques crée, avec Robert Hersant, L'Auto-Journal en 1950. En 1959, il fonde la Fédération française de karting. Président de la Fédération française de sport automobile à partir de 1972, il intègre, au sein de la Fédération internationale de l'automobile, la Commission sportive internationale. Il rebaptise celle-ci Fédération internationale du sport automobile (F.I.S.A.) et en devient le président en 1978. Dès lors, il va œuvrer, à la tête de cette instance, pour assurer une meilleure sécurité aux pilotes de formule 1 (interdiction des monoplaces à effet de sol, instauration de la « capsule de survie », obligation du crash-test, etc.). Néanmoins, il s'oppose sur nombre de sujets à Bernie Ecclestone, président de la Formula One Constructors Association (F.O.C.A.). Ce conflit, connu sous le nom de « guerre F.I.S.A.-F.O.C.A. », se règle en 1981 (accords dit « de la Concorde ») : la F.I.S.A. conserve toute autorité en matière de règlement sportif, alors que la F.O.C.A. obtient l'exploitation commerciale des courses. De 1985 à 1993, en tant que président de la F.I.A., Balestre fait preuve d'intransigeance en ce qui concerne la sécurité, mais prend également quelques décisions discutables sur le plan sportif. En 1991, lors de l'élection du président de la F.I.S.A., il est battu par Max Mosley. Ce dernier lui succédera également à la présidence de la F.I.A. en 1993. Jean-Marie Balestre abandonne toute fonction dans le sport automobile en 1996.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BALESTRE JEAN-MARIE - (1921-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-balestre/