FAVIER JEAN-JACQUES (1949-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sixième Français à être allé dans l'espace, Jean-Jacques Favier naît le 13 avril 1949 à Kehl, en Allemagne. En 1971, il obtient le titre d'ingénieur en électrométallurgie à l'Institut national polytechnique de Grenoble ; l'année suivante, il obtient un diplôme d'études approfondies (D.E.A.) de physique des solides. En 1976, il est docteur ingénieur de l'École des mines de Paris. Cette même année, il entre au centre de Grenoble du Commissariat à l'énergie atomique (C.E.A.), où il sera chef du laboratoire d'études de la solidification puis chef du service matériaux et génie des procédés du Centre d'études et de recherches sur les matériaux (Cerem). En 1977, il devient docteur ès sciences en métallurgie physique de l'université de Grenoble. Il est notamment à l'origine du programme franco-américain Mephisto (Matériel pour l'étude des phénomènes intéressant la solidification sur Terre et sur orbite) d'étude de la solidification d'alliages en microgravité, qui sera mis en œuvre à quatre reprises à bord de la navette Columbia de 1992 à 1997.

En septembre 1985, Jean-Jacques Favier est sélectionné comme astronaute expérimentateur par le Centre national d'études spatiales (C.N.E.S.). En septembre 1992, il est retenu par la N.A.S.A. comme astronaute de réserve pour la mission STS-65 de Columbia qui se déroule du 8 au 23 juillet 1994. En 1995, il est désigné comme spécialiste de charge utile pour l'expérience L.M.S. (Life and Microgravity Spacelab) lors du vol STS-78 de la navette Columbia, qui emporte le laboratoire Spacelab ; il passe 16 jours, 21 heures et 48 minutes sur orbite, du 20 juin au 7 juillet 1996, devenant ainsi le premier scientifique français à avoir séjourné dans l'espace. En 1997, il devient directeur de recherche au C.E.A. de Grenoble, chargé de mission auprès du haut-commissaire du C.E.A. et conseiller du directeur des technologies avancées du C.E.A. Il rejoint en 1999 le C.N.E.S. à Toulouse, où il devient directeur adjoint des techniques spatiales et responsable de l'animation des centres de compétences techniques.

—  Jacques VILLAIN

Écrit par :

  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

Classification

Pour citer l’article

Jacques VILLAIN, « FAVIER JEAN-JACQUES (1949-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-favier/