ROBINET JEAN-BAPTISTE RENÉ (1735-1820)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jean-Baptiste René Robinet est né le 23 juin 1735 à Rennes. Il commence sa carrière comme auteur et traducteur pour des éditeurs des Pays-Bas. Revenu à Paris en 1778, il occupe la fonction de censeur puis se retire à Rennes au moment de la Révolution. La sortie de son ouvrage, De la nature, publié en plusieurs volumes de 1761 à 1766, est un événement remarqué par Diderot et Voltaire. Partisan de la théorie de la chaîne des êtres, Robinet y étend cette idée non seulement aux organismes vivants mais également à l'intégralité du monde : même les pierres sont vivantes (les substances minérales sont utilisées par les plantes, preuve pour Robinet que ces substances sont elles-mêmes vivantes). Considéré comme métaphysicien plutôt que naturaliste, Robinet est connu pour sa « proto-théorie » du transformisme qui affirme que les êtres actuels découleraient d'un prototype originel par des modifications successives : les créatures les plus simples seraient apparues en premier, l'être humain en dernier, selon un plan prévu par la sagesse de Dieu. Robinet prend la succession de Diderot comme éditeur de l'Encyclopédie et il assure l'édition des Suppléments (quatre volumes de texte plus un cinquième de planches, 1776-1777). Il meurt le 24 mars 1820 à Rennes.

—  Valérie CHANSIGAUD

Écrit par :

  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, CNRS, UMR 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification

Pour citer l’article

Valérie CHANSIGAUD, « ROBINET JEAN-BAPTISTE RENÉ - (1735-1820) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-rene-robinet/