FONDA JANE (1937- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Actrice américaine également célèbre pour son militantisme politique, Jane Seymour Fonda est née le 21 décembre 1937 à New York. Fille de l'acteur Henry Fonda, elle quitte le Vassar College au bout de deux ans et s'installe à New York. En 1958, elle suit les cours d'art dramatique de Lee Strasberg à l'Actor Studio et travaille comme mannequin. Jane Fonda fait ses débuts à Broadway dans la pièce There Was a Little Girl (1960) et au cinéma dans le long-métrage Tall Story (l960), avant de jouer des rôles comiques dans nombre de films des années 1960, dont Cat Ballou (1965) et Barefoot In the Park (1967). Elle décroche ensuite des rôles plus sérieux dans des films sociaux comme They Shoot Horses, don't they ? (On achève bien les chevaux, 1969), Klute (1971), Coming Home (Le Retour, 1978) et The China Syndrome (1979). Elle remporte deux fois l'oscar de la meilleure actrice, pour Klute et Coming Home. Dans le film On Golden Pond (La Maison du lac, 1981), elle partage la vedette avec son père. Longtemps absente des écrans, elle fait son retour au cinéma dans une comédie, Monster-in-law (Sa Mère ou moi, 2005). Elle tient le rôle de Nancy Reagan dans The Butler (Le Majordome, 2013).

Au cours des années 1970 et 1980, Jane Fonda milite pour des causes politiques de gauche. Opposante farouche à la guerre du Vietnam, elle se rend à Hanoï en 1972 pour dénoncer les bombardements américains. Dans les années 1980, elle crée un programme télévisé très populaire, une émission de fitness destinée aux femmes. Elle s'est mariée trois fois : avec le réalisateur français Roger Vadim (sous la direction duquel elle interprète le rôle-titre de Barbarella, 1968), le politicien américain Tom Hayden et l'homme d'affaires (dans l'audiovisuel) Ted Turner.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FONDA JANE (1937- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jane-fonda/