NAISMITH JAMES A. (1861-1939)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom de James Naismith est peu connu du grand public. Ce professeur d'éducation physique inventa pourtant un jeu qui, aujourd'hui, est devenu un sport qui rapporte des sommes colossales à ses stars : le basket-ball.

James Naismith naît le 6 novembre 1861 à Almonte (Ontario). Dans sa jeunesse, il étudie la théologie et excelle dans diverses disciplines sportives. À l'automne de 1891, Luther Gulick, responsable du département d'éducation physique de la Young Men's Christian Association (Y.M.C.A.) de la ville de Springfield (Massachusetts), le nomme professeur de sport. Il demande à Naismith et aux autres professeurs d'imaginer des jeux d'intérieur pour remplacer les exercices de gymnastique ennuyeux ou dangereux auxquels s'adonnent les élèves durant l'hiver. Naismith crée alors le basket-ball, en décembre 1891. Il utilise pour cela certains éléments du football, du football américain, du hockey et d'autres sports de plein air, mais supprime (en théorie) les contacts physiques entre les joueurs. Sa classe d'éducation physique comptant alors dix-huit élèves, le basket-ball voit à l'origine s'affronter deux équipes de neuf joueurs (nombre ensuite réduit à cinq).

Lors des premiers matchs, les paniers sont en fait de simples cageots de pêches fixés à 4 mètres de hauteur. Les règles conçues par Naismith (marche ou course avec le ballon interdites, contacts physiques limités) sont encore en vigueur et régissent les rencontres de basket-ball dans le monde entier.

En 1898, Naismith obtient son doctorat de médecine à Denver (Colorado). Il dirige alors jusqu'en 1937 le département d'éducation physique de l'université du Kansas, à Lawrence. Il meurt le 28 novembre 1939 à Lawrence (Kansas).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NAISMITH JAMES A. - (1861-1939) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-a-naismith/