VILLENEUVE JACQUES (1971- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jacques Villeneuve est né le 9 avril 1971 à Saint-Jean-sur-Richelieu (province de Québec). Il est le fils du pilote de formule 1 Gilles Villeneuve, qui trouva la mort le 8 mai 1982 à Zolder, lors des essais du Grand Prix de Belgique.

Champion Indycar en 1995, après avoir remporté les 500 Miles d'Indianapolis, Jacques Villeneuve est engagé par Frank Williams en 1996 pour disputer la saison de formule 1 au côté de Damon Hill. Pour sa première année, il termine deuxième du Championnat derrière son coéquipier. En 1997, il est sacré champion du monde, après s'être livré à une lutte acharnée avec l'Allemand Michael Schumacher. Lors du dernier grand prix de l'année, le 26 octobre à Jerez, le Québécois fait preuve d'une plus grande maîtrise psychologique que son rival, pourtant plus expérimenté, qui perd toutes ses chances en tentant une manœuvre qui aurait pu éliminer les deux monoplaces.

En 1999, Jacques Villeneuve quitte l'écurie Williams pour rejoindre l'équipe B.A.R., que vient de créer son ami et manager, Craig Pollock. Mais les résultats ne sont pas au rendez-vous. En 2001, Craig Pollock est remplacé par David Richards à la tête de l'écurie B.A.R. Malgré des propositions de McLaren, Jacques Villeneuve demeure fidèle à B.A.R. Les performances de sa monoplace sont toujours décevantes et, à la fin de 2003, le pilote québécois est remercié par B.A.R.

À la fin de 2004, Jacques Villeneuve reprend la compétition et dispute trois grands prix au volant d'une Renault. En 2005, il pilote une Sauber. L'année suivante, l'écurie est devenue B.M.W.-Sauber, et Jacques Villeneuve conserve son baquet. Mais ses performances sont jugées médiocres par ses patrons et, en août 2006, il se voit remercié, le Polonais Robert Kubica lui succédant.

Cette fois, sa carrière en formule 1 s'achève. Jacques Villeneuve a remporté onze grands prix. Jacques Villeneuve continue néanmoins de piloter. Il participe notamment aux Vingt-Quatre Heures du Mans, prenant la deuxième place de l’épreuve en 2008, au volant d’une Peugeot 908.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « VILLENEUVE JACQUES (1971- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-villeneuve/