JOYNER-KERSEE JACKIE (1962-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'athlète américaine Jackie Joyner-Kersee, par ailleurs excellente sauteuse en longueur, est considérée par la plupart des experts comme la meilleure spécialiste des épreuves combinées de tous les temps. Aux jeux Olympiques, elle remporta l'heptathlon à deux reprises (1988, 1992) et une fois le saut en longueur (1992).

Jackie Joyner-Kersee

Jackie Joyner-Kersee

photographie

En 1984 à Los Angeles, l'athlète américaine Jackie Joyner laisse échapper la médaille d'or de l'heptathlon au profit de l'Australienne Nunn. Mais elle va devenir la reine de la spécialité, obtenant la médaille d'or en 1988 et 1992. 

Crédits : Tony Duffy/ Allsport/ Getty

Afficher

Jacqueline Joyner est née le 3 mars 1962 à East Saint Louis (Illinois), dans une famille de condition modeste (son père est cheminot, sa mère infirmière). Cette enfant remuante s'essaye au basket-ball, faisant apprécier sa vitesse et sa détente, puis à l'athlétisme. Sa scolarité est assez brillante : jeune fille déterminée, elle termine chaque année parmi les meilleurs élèves de sa classe. Adolescente, elle remporte quatre titres consécutifs lors des Championnats nationaux junior de pentathlon. Sa réussite scolaire lui permet d'obtenir une bourse pour étudier à l'université de Californie à Los Angeles (U.C.L.A.) : au début des années 1980, elle compte parmi les plus brillantes basketteuses universitaires et réalise de jolies performances dans les épreuves de saut en longueur.

Sur le campus de l'U.C.L.A., Jackie Joyner rencontre Bob Kersee, l'un des meilleurs entraîneurs d'athlétisme. Celui qui deviendra son époux lui conseille de s'orienter vers les épreuves combinées, car il pense que la diversité de ses talents peut lui permettre de tutoyer les sommets à l'heptathlon. Sélectionnée pour participer aux jeux Olympiques de Los Angeles en 1984, elle souffre d'une élongation du tendon d'Achille. Pourtant, elle surmonte sa douleur et obtient la médaille d'argent dans l'heptathlon (6 385 points), devancée de 5 points seulement par l'Australienne Glynis Nunn : ce résultat met Bob Kersee en rage car sa protégée laisse échapper la médaille d'or pour 33 centièmes de seconde dans le 800 mètres !

Jackie est diplômée de l'université de Californie en 1985, épouse Bob Kersee en 1986. Avec son mari, elle se soumet comme toutes les athlètes féminines (Florence Griffith, Valerie Brisco-Hooks, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« JOYNER-KERSEE JACKIE (1962-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jackie-joyner-kersee/