DEVERS GAIL (1966- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Athlète américaine spécialiste du sprint et des courses de haies, Gail Devers remporta trois médailles d'or aux jeux Olympiques et cinq médailles d'or aux Championnats du monde en plein air dans les années 1990. Pourtant, avant de connaître la gloire, elle endura mille souffrances : victime de la maladie de Graves (maladie auto-immune provoquant une hyperthyroïdie), elle dut se soumettre à des séances de radiothérapie et de chimiothérapie ; sa trajectoire symbolise le courage dont certaines championnes sont dotées. De manière plus anecdotique, elle se faisait remarquer sur les pistes par des ongles immensément longs toujours vernis avec originalité et élégance. Son gabarit de poche (1,58 m, 54 kg) lui permettait de réaliser des départs rapides et elle excellait de ce fait dans les épreuves très courtes : elle remporta trois fois le 60 mètres (1993, 1997, 2004) et une fois le 60 mètres haies (2003) aux Championnats du monde en salle.

Gail Devers est née le 19 novembre 1966 à Seattle dans une famille aimante. Douée pour le sport, elle s'oriente vers les courses de haies, intègre l'université de Californie à Los Angeles (U.C.L.A.) à dix-sept ans et est championne scolaire de Californie du 100 mètres haies en 1984. Elle rejoint ensuite le groupe entraîné par Bob Kersee, où elle côtoie Florence Griffith et Jackie Joyner ; elle progresse, bat le record des États-Unis du 100 mètres haies (12,61 s) et se présente ambitieuse aux Jeux de Séoul en 1988. Or, en Corée du Sud, elle échoue totalement, terrassée par la fatigue en demi-finale. La santé de Gail Devers se détériore (suintements des pieds qui l'empêchent de marcher, violentes migraines, baisse d'acuité visuelle...) : le diagnostic tarde, les médecins songent un moment à l'amputation des pieds. Bonnie Flores, médecin à l'U.C.L.A., trouve enfin l'origine des souffrances de la jeune femme : elle est victime de la maladie de Graves. Radiothérapie et chimiothérapie parviennent à la guérir ; elle rechausse les pointes en 1991 et obtient la médaille d'argent dans le 100 mètres [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « DEVERS GAIL (1966- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gail-devers/