ROWLING J. K. (1965- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'écrivain britannique J. K. Rowling est l'auteur de la série Harry Potter, qui a connu un succès planétaire , tant auprès du public que de la critique.Traduite en près de soixante-dix langues, elle a été tirée à 450 millions d’exemplaires.

Née le 31 juillet 1965 à Chipping Sodbury, non loin de Bristol, Joanne Kathleen Rowling sort diplômée de l'université d'Exeter en 1986. Alors qu'elle travaille au siège d'Amnesty International à Londres, elle commence à écrire les aventures d'un jeune apprenti sorcier dénommé Harry Potter. Au début des années 1990, elle part au Portugal, où elle enseigne l'anglais. Elle se marie et donne naissance à une fille. Devant les difficultés que rencontre son couple, elle ne tarde pas à rentrer avec sa fille au Royaume-Uni, et décide alors de s'installer à Édimbourg. Vivant de quelques indemnités entre plusieurs contrats précaires de professeur de français, elle poursuit son travail d'écriture.

Le premier opus de la célèbre série, Harry Potter and the Philosopher's Stone (1997, Harry Potter à l'école des sorciers), rencontre un succès immédiat tant auprès des enfants, auxquels il s'adresse, que des adultes. Regorgeant de descriptions vivantes et doté d'une intrigue inventive qui mêle habilement réalisme et fantastique, ce roman narre les aventures de l'anti-héros Harry Potter, orphelin solitaire mais bientôt flanqué d'une paire de solides amis, Hermione et Ron. Le jeune garçon découvre qu'il est en réalité un sorcier et s'inscrit à l'école de sorcellerie Poudlard (Hogwarts en anglais), théâtre du combat sans cesse recommencé entre le bien et le mal, dont le mage Voldemort est la figure archétype. L'ouvrage reçoit de nombreuses récompenses, dont le British Book Award. Les volumes suivants – Harry Potter and the Chamber of Secrets (1998, Harry Potter et la chambre des secrets), Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (1999, Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban), Harry Potter and the Goblet of Fire (2000, Harry Potter et la coupe de feu), Harry Potter and the Order of the Phoenix (2003, Harry Potter et l'ordre du Phénix) et Harry Potter and the Half-Blood Prince (2005, Harry Potter et le prince de sang-mêlé) – sont à leur tour autant de best-sellers, vendus dans plus de deux cents pays et traduits dans une soixantaine de langues. Le septième et dernier tome de la série, Harry Potter and the Deathly Hallows (Harry Potter et les reliques de la mort), paraît en 2007.

La série s'accompagne notamment de deux manuels, Fantastic Beasts & Where to Find Them (Les Animaux fantastiques. Vie et habitat des animaux fantastiques) et Quidditch Through the Ages (Le Quidditch à travers les âges), publiés en 2001. La série a déclenché une grande vague d'enthousiasme chez les enfants et serait à l'origine d'un regain d'intérêt pour la lecture. L'adaptation cinématographique du premier volume, sortie sur les écrans en 2001, devient l'une des plus grandes réussites commerciales de l'industrie du cinéma dans le monde. Les films suivants sont tout autant couronnés de succès. En 2008, J. K. Rowling poursuit dans la veine d'Harry Potter avec le recueil de contes The Tales of Beedle the Bard (Les Contes de Beedle le Barde. Traduit des runes originales par Hermione Granger). Sous le pseudonyme de Robert Galbraith, elle publie The Cuckoo’s Calling (L’Appel du coucou, 2013) et The Silkworm (Le Ver à soie, 2014). Élevée au rang d'officier de l'ordre de l'Empire britannique en mars 2001, elle est faite chevalier de la Légion d'honneur en 2009.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  ROWLING J. K. (1965- )  » est également traité dans :

POLICIER ROMAN

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE, 
  • Jean TULARD
  •  • 16 583 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le roman policier britannique »  : […] L'origine du genre au Royaume-Uni reste en débat ; les uns citent Les Aventures de Caleb Williams (1794) de William Godwin, d'autres les Penny Dreadful (sortes de Dime Novel à l'anglaise). Plus plausibles, les récits d'aventure de Wilkie Collins, petits chefs-d'œuvre de suspense ( La Dames en blanc, 1860 ; La Pierre de Lune , 1868) dans lequel apparaît le sergent Cuff, un policier de Scotl […] Lire la suite

Pour citer l’article

« ROWLING J. K. (1965- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/j-k-rowling/