SMIRNOV IVAN NIKITOVITCH (1871-1936)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vieux bolchevik, militant ouvrier dès 1898, arrêté et déporté à maintes reprises, Smirnov prit une part active à la révolution de 1905. Puis il entre dans la clandestinité et milite à Moscou, Saint-Pétersbourg et Kharkov. Mobilisé en 1916, il créa à Tomsk une organisation militaire qui joua un rôle important en Sibérie pendant la révolution de Février. Smirnov fit partie du comité exécutif du soviet local. À Moscou en août 1917, il fut envoyé sur le front est. Membre du comité militaire révolutionnaire du front est puis de la Ve armée qui repoussa Koltchak, Smirnov dirigea le travail du parti en Sibérie pendant la guerre civile. Rappelé à Petrograd en 1921, il s'y voit confier le secrétariat de l'organisation du parti, puis il dirige l'industrie de guerre au Conseil supérieur de l'économie nationale avant d'être nommé au commissariat du peuple à l'Industrie et au Commerce et de diriger de 1923 à 1927 le commissariat du peuple aux Postes. Partisan de Trotski lors de la querelle syndicale, signataire du Manifeste des 46, membre de l'Opposition de gauche, il est l'un des dirigeants de l'Opposition unifiée. Exclu du parti en 1927, il est envoyé en Sibérie. Militant courageux et dévoué à la cause révolutionnaire, il ne peut cependant rester éloigné des lieux de l'action ; aussi se rallie-t-il à Staline deux ans plus tard. Mais ses illusions ne durent pas longtemps. Il est arrêté en 1932, jugé et condamné à mort au premier grand procès de Moscou.

—  Claudie WEILL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Claudie WEILL, « SMIRNOV IVAN NIKITOVITCH - (1871-1936) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-nikitovitch-smirnov/