GILL IRVING (1870-1936)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte américain, né en 1870 à Syracuse (New York), mort le 7 octobre 1936 à Carlsbad (Californie).

Irving John Gill ne fait pas d'études d'architecture, mais en 1890 il est engagé comme dessinateur dans l'agence d'Adler et de Sullivan à Chicago. Il y apprend la simplicité formelle et l'unité de conception. Au bout de deux ans, il s'installe en Californie, à San Diego, et sera dorénavant fortement influencé par l'architecture néo-coloniale des missions espagnoles, comme les arcades et les pergolas. Gill introduit en Californie un style architectural sévère et géométrique, reposant sur des volumes simples en béton armé couvert d'enduit blanc. Il est l'un des premiers architectes américains à supprimer l'ornementation. Les édifices de la maturité de son style, tels que l'hôtel Wilson Acton à La Jolla (1908, rebaptisé hôtel Cabrillo) et la maison Dodge à Los Angeles (1914-1916), sont d'ailleurs d'un dessin si dépouillé que même les moulures ont disparu. Les constructions sont composées de masses cubiques percées de fenêtres à arêtes vives, avec des intérieurs sans détails superflus. Gill est également un précurseur en matière de techniques de construction employant le béton armé. Il est l'un des tout premiers à utiliser le préfabriqué (des murs en béton coulés dans des moules horizontaux puis mis en place après séchage), par exemple au Woman's Club de La Jolla (1912-1914).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  GILL IRVING (1870-1936)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Innovations dans l'habitat californien »  : […] Au début du xx e  siècle la Californie représente un lieu d'innovations dans le domaine de l'architecture domestique, qui se déploient sur un registre parallèle aux créations contemporaines de Frank Lloyd Wright. Le mouvement Arts and Crafts, né en Angleterre, a trouvé dans les frères Greene – Charles Sumner Greene (1868-1957) et Henry Mather Greene (1870-1954) – ses représentants les plus convai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_50359

Pour citer l’article

« GILL IRVING - (1870-1936) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/irving-gill/