INVENTION DU PNEUMATIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un vétérinaire écossais, John Boyd Dunlop, invente un bandage en caoutchouc pour les roues du tricycle de son fils, sans avoir connaissance des travaux de Robert William Thomson. Ce dernier avait, en effet, déposé un brevet sur une roue dite « en cuir remplie d'air », brevet tombé vite dans l'oubli. Dunlop, qui sait depuis longtemps travailler les feuilles de caoutchouc pour se confectionner des gants, décide de rouler ces feuilles autour d'un axe pour former un cylindre élastique dont il colle les deux extrémités afin de pouvoir le remplir d'air. Le pneumatique à chambre à air est né, à la grande joie de quelques marques de cycles comme Sinclair et plus encore des coureurs cyclistes, d'emblée les plus grands utilisateurs. Dunlop se lie à la Byrne Brothers de Birmingham, créant une affaire industrielle très prospère qu'il revend assez vite au champion cycliste Harvey Du Cros pour se consacrer à son métier d'origine. L'invention du pneumatique à air est une révolution à laquelle les Français André et Édouard Michelin répondent aussitôt. Ils lancent, en 1891, le pneumatique démontable doté cette fois d'une chambre à air séparée du pneu, offrant au cycle, puis à l'automobile naissante, une facilité d'utilisation et un confort jusque-là inégalés.

John Boyd Dunlop

John Boyd Dunlop

photographie

John Boyd Dunlop (1840-1921), vétérinaire et ingénieur écossais, met au point, en 1888, le pneumatique à valve qui remplace l'enveloppe de caoutchouc plein. Il utilise ici la première bicyclette ainsi équipée. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Jean-Louis LOUBET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, directeur du département d'histoire à l'université d'Évry

Classification

Pour citer l’article

Jean-Louis LOUBET, « INVENTION DU PNEUMATIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-du-pneumatique/