NASTASE ILIE (1946- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tennisman roumain né le 19 juillet 1946 à Bucarest. Joueur fantasque, multipliant des facéties qui font le bonheur du public mais agacent les arbitres, Ilie Nastase s'impose à Roland-Garros en 1973 contre le Yougoslave Nikola Pilic. Il est également vainqueur des Internationaux des États-Unis à Forest Hills en 1972 (dominant en finale l'Américain Arthur Ashe à l'issue de cinq sets acharnés), mais doit s'incliner en finale à Wimbledon en 1972, face à l'Américain Stan Smith, puis en 1976, contre le Suédois Björn Borg. Ilie Nastase formait une excellente équipe de double avec son compatriote Ion Tiriac. Associé à ce dernier, il disputa à trois reprises la finale de la Coupe Davis (en 1969, 1971 et 1972), mais la Roumanie fut battue à chaque fois par l'équipe des États-Unis. Au-delà de son talent et de ses résultats, Ilie Nastase, qui fut en 1973 le premier numéro un mondial du classement A.T.P. créé cette année-là, marqua l’histoire du tennis par son comportement atypique sur les courts. Il fut sans doute le premier à s’affranchir de l’étiquette tennistique, qui voulait marier fair-play et distinction. Ses héritiers seront nombreux…

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « NASTASE ILIE (1946- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ilie-nastase/