FERRER IBRAHIM (1927-2005)

Chanteur cubain. Orphelin à douze ans, Ibrahim Ferrer doit gagner tôt sa vie en vendant des journaux et en chantant dans la rue. Sa peau noire ne facilite pas son intégration sous le régime raciste de Batista. Après un passage furtif dans divers groupes, il finit par intégrer l'Orquesta Chepín-Chovén, ensemble majeur de Santiago, avec lequel il enregistre en 1955 El Platanal de Bartolo, qui lui ouvre les portes de l'Orquesta Ritmo Oriental de La Havane. Crooner à la voix romantique, passionné de boléro, il entame alors une collaboration de trois décennies avec le groupe Los Bocucos, avant de prendre, dans les années 1980, une retraite sans gloire. À la fin des années 1990, il connaît une véritable résurrection grâce au film Buena Vista Social Club, que tourne l'Allemand Wim Wenders à partir de l'album homonyme enregistré en 1996 avec Compay Segundo et Rubén González.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FERRER IBRAHIM - (1927-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibrahim-ferrer/