I DEMONI (mise en scène P. Stein)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peter Stein a tiré des Démons, le roman de Dostoïevski, un spectacle-fleuve de près de douze heures, joué en italien et rassemblant vingt-six comédiens. Créé en mai 2009 à San Pancrazio en Ombrie, le spectacle a été représenté à Paris du 18 au 26 novembre 2010 auThéâtre national de l'Odéon (dans la salle des ateliers Berthier). Le metteur en scène se proposait d'y raconter par des moyens théâtraux la totalité du roman, ne laissant dans l'ombre aucun épisode, même ceux qui, sur une scène, auraient pu paraître secondaires. Il se démarquait ainsi des adaptations précédentes, celles d'Andrzej Wajda (1971), de Lev Dodine (1991), de Frank Castorf (1999), de Chantal Morel (2009) comme de celle d'Albert Camus (Les Possédés), qu'à l'origine on lui avait suggéré de monter. Pour atteindre cet objectif, Peter Stein a misé sur la simplicité des moyens et sur l'intensité du jeu.

Dans son roman, que Lénine avait qualifié « d'ouvrage bâclé, répugnant et profondément réactionnaire », Dostoïevski décrit la perte du socle religieux et son remplacement par des idéologies cherchant à créer un monde et un homme nouveaux, au besoin par la violence et la terreur. Les « démons » représentent chez lui les forces obscures mises en branle par l'idéologie révolutionnaire venue d'Occident. Ils s'incarnent dans des personnages soit aveuglés par l'idéologie – Stépane Verkhovenski (Elia Schilton) et les membres du petit groupe révolutionnaire de la ville où se déroule l'intrigue –, soit cyniques – Piotr Verkhovenski, son fils (Alessandro Averone), qui dévoie les idéaux de ceux qu'il a contribué à fanatiser –, soit indifférents au monde et spirituellement vides – Stavroguine (Ivan Alovisio), dandy sans scrupules, ennuyé de vivre et incapable de s'engager pleinement dans ses actes. Quant aux personnages féminins – notamment Varvara Stavroguine (Magdalena Crippa) et Lisa Drozdova (Irene Vecchio) –, ils sont à la fois témoins et victimes du drame qui éclate sous leurs yeux. Pour Peter Stein, Les Démons anticipe s [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur au département des arts du spectacle à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-la Défense, traducteur, dramaturge

Classification

Pour citer l’article

Jean-Louis BESSON, « I DEMONI (mise en scène P. Stein) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/i-demoni-mise-en-scene-p-stein/