Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

REEVES HUBERT (1932-2023)

Hubert Reeves - crédits : Ulf Andersen/ Getty Images

Hubert Reeves

L’astrophysicien franco-canadien Hubert Reeves a consacré ses recherches scientifiques à la fabrication des éléments chimiques dans l’Univers. Mais il est surtout connu comme un vulgarisateur de talent. Il s’est aussi engagé dans une activité militante concernant la préservation de notre planète et de l’environnement.

D’un continent à l’autre

Né à Montréal le 13 juillet 1932, Hubert Reeves y fait ses études chez les Jésuites, au collège Jean-de-Brébeuf. Bon élève, il prend rapidement goût à observer le ciel et décide dès l’adolescence de se vouer à l’astronomie. Après son baccalauréat des sciences en physique obtenu en 1953, il passe un doctorat à l’université Cornell située à Ithaca, dans l’État de New York, où il soutient sa thèse en 1960.

Après un passage à l’université de Montréal, où il enseigne la physique, tout en menant parallèlement une activité de conseiller scientifique à la NASA, il rejoint la Belgique. Il y entreprend en 1964 une brève carrière d'enseignant à l'Université libre de Bruxelles, avant de s’établir en France un an plus tard. Il intègre alors le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en tant que maître de recherches, puis directeur de recherche au Centre de spectroscopie nucléaire et de spectroscopie de masse(CSNSM) d’Orsay (Essonne), dirigé alors par le physicien René Bernas (1920-1971). Puis, il est détaché en 1966 au service d’électronique physique du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) à Saclay (Essonne), dirigé alors par Jacques Labeyrie (1920-2011) et Lydie Koch (1931-2023), où il poursuivra sa carrière de chercheur.

Après un premier mariage dont il aura quatre enfants, il épouse en 1990 la journaliste Camille Scoffier. Il passe alors une grande partie de son temps dans sa maison de Puisaye, à Malicorne, qu’il évoque dans ses ouvrages Malicorne et Le Banc du temps qui passe, respectivement publiés en 1990 et 2017). Là s’épanouissent son amour de la nature et sa passion pour les arbres et les oiseaux.

Également grand amateur de musique, Hubert Reeves participe à de nombreux spectacles musicaux, avec ses nombreux amis musiciens. Il meurt le 13 octobre 2023 à Paris, à l’âge de quatre-vingt-onze ans.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ancien élève de l'École nationale supérieure de la rue d'Ulm, docteur en physique, directeur de recherche émérite au CNRS

Classification

Pour citer cet article

Marc LACHIÈZE-REY. REEVES HUBERT (1932-2023) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

Hubert Reeves - crédits : Ulf Andersen/ Getty Images

Hubert Reeves

Voir aussi