HISTOIRE DU GRAPHISME EN FRANCE (M. Wlassikoff)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une « protodiscipline » : ainsi l'Américain Andrew Blauvelt désignait-il en 1994, dans un numéro spécial de la revue Visible Language, l'histoire du graphisme – et la modeste quantité d'ouvrages de fond parus sur le sujet depuis ne peut rendre cette appréciation obsolète. Une des principales références dans ce domaine demeure le livre que Philip Meggs publia en 1983, A History of Graphic Design (qui connut plusieurs rééditions mais n'a jamais été traduit en français), offrant pour la première fois un panorama étendu et une analyse de l'évolution des formes graphiques dans leur diversité.

Le champ auquel s'attache Michel Wlassikoff, avec son Histoire du graphisme en France (coédition Les Arts décoratifs-Dominique Carré éditeur, Paris, 2005), est nouveau à double titre : peu abondante, la littérature spécialisée se révèle de surcroît essentiellement anglo-saxonne et ne porte qu'une faible attention à la création française. La perspective « nationale » adoptée ici s'avère donc amplement justifiée : il s'agit de la première étape d'une reconnaissance pleine et entière, par la communauté internationale, de quelque cinq siècles de réalisations graphiques en France, dont seule une part très limitée reste répertoriée. Connaisseur de longue date – il a fondé et animé la revue Signes de 1990 à 1998, et a assuré le commissariat et le catalogue de plusieurs expositions –, Wlassikoff examine dans son ouvrage polices typographiques, mises en pages, affiches, identités visuelles, signalétiques, pour ne citer que quelques-unes des applications, en constante transformation, du travail des graphistes.

Quoique son propos commence avec la Renaissance, l'auteur se concentre essentiellement sur le xxe et le début du xxie siècle. Le premier des neuf chapitres qui composent l'ouvrage couvre quatre siècles, tandis que le suivant amorce, avec la période 1880-1925, le fin découpage chronologique qui régit l'ensemble, par tranches de une à quatre décennies. On comprend qu'il s'agit surtout de rattacher à ses sources la production hexagonale, dont la vi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : docteure en histoire de l'art, enseignante d'histoire du graphisme à l'École régionale des Beaux-Arts de Rennes, chercheuse associée à l'École d'architecture de Marne-la-Vallée

Classification

Pour citer l’article

Catherine DE SMET, « HISTOIRE DU GRAPHISME EN FRANCE (M. Wlassikoff) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-du-graphisme-en-france-m-wlassikoff/